12 astuces pour cultiver une weed durable

12 astuces pour cultiver une weed écolo - WeedSeedShop

L’industrie du cannabis consomme généralement beaucoup d’eau et beaucoup d’électricité. Mais les producteurs de cannabis ne sont pas condamnés à participer au problème inquiétant de la dégradation de l’environnement. Apprends comment cultiver la weed de manière écologique et durable avec les 12 conseils de cet article !

Tu n’as peut-être jamais considéré que la culture du cannabis pourrait être nocive pour l’environnement. La plupart des gens n’y pensent pas. Mais alors que cette industrie continue de se développer à travers le monde, des pratiques contraires à l’éthique et non viables sont déployées pour répondre à la demande.

Même lorsque nous parlons de faire pousser du cannabis à plus petite échelle, par exemple pour l’usage personnel, cela peut nécessiter beaucoup d’énergie et beaucoup d’eau. Cultiver des plantes est un excellent moyen de rendre son dû à l’environnement. Mais le faire sans comprendre comment l’environnement fonctionne peut avoir l’effet inverse !

Nous sommes soucieux de l’écologie chez WeedSeedShop. Il faut un peu préparation supplémentaire pour que la weed soit verte dans tous les sens du terme, mais à long terme, cela te profite ainsi qu’à l’environnement. Voici nos conseils pour garder un jardin de cannabis écologique !

1. Fais pousser en extérieur

Sans doute le plus grand changement que tu puisses faire pour aider l’environnement. La culture en extérieur n’est pas idéale pour certaines personnes en raison du climat sous lequel elles vivent. Mais cela ne signifie pas que c’est impossible. Cela implique simplement un petit changement de perspective.

La culture en intérieur consomme beaucoup d’énergie. L’éclairage et la ventilation utilisent des sources d’énergie non renouvelables telles que l’électricité, à moins de disposer d’une installation solaire complète…

Jadis, quand certaines plantes ou fleurs n’étaient pas en saison, nous ne les avions pas. Et il fallait bien faire avec parce que d’autres plantes prenaient leur place !

Cultiver à l’extérieur peut impliquer de récolter seulement une fois par an, selon l’endroit où tu habites. Tu peux cultiver suffisamment de plantes avoir du cannabis jusqu’à la prochaine récolte, à condition de prendre bien soin de tes bourgeons entre-temps. Ou tu peux être patient entre les saisons et travailler à réduire ta tolérance à la weed.

2. Si tu dois cultiver en intérieur, choisis bien ton équipement

12 astuces pour cultiver une weed écolo - WeedSeedShop

Presque tous les équipements électriques en Europe sont accompagnés d’un étiquetage très clair sur la consommation d’énergie et l’efficacité énergétique. Lis bien ces étiquettes. Choisis un éclairage qui ne consomme pas trop d’énergie, comme les lampes à LED.

Tu peux également te renseigner sur entreprises auxquelles tu achètes du matériel. Défendent-elles aussi une vision écologique ? Si telle est la mission des entreprises qui te fournissent, tu peux être sûr qu’elles y ont réfléchi dans le processus de fabrication.

3. Choisis ton environnement de culture avec soin

Il y a beaucoup de façons différentes de cultiver le cannabis, dont beaucoup de milieux sans terre.

Cependant, certains des substrats de culture hors sol ne sont pas aussi écologiques qu’on pourrait le penser. La tourbe met des siècles à se développer naturellement et actuellement, elle est extraite beaucoup plus rapidement qu’elle ne peut se reproduire. Et la laine de roche prend des siècles à se décomposer.

Bien que la culture hydroponique puisse être intéressante, il y a toujours la quantité d’énergie et d’eau nécessaire pour produire du cannabis à l’intérieur à prendre en compte

Si tu ne veux vraiment pas cultiver en terre, tu peux utiliser de la fibre de coco. C’est un sous-produit naturel de l’industrie de la noix de coco.

4. N’utilise pas de produits chimiques

Il peut être tentant d’acheter en jardinerie des pesticides entièrement fabriqués à partir de produits chimiques. Non seulement ces produits chimiques se retrouvent dans le cannabis que tu consommes à la fin, mais ils finissent aussi dans l’environnement naturel.

Lorsque les culture de cannabis en sont pulvérisées, le sol est compromis et, par conséquent, nos rivières, nos océans et nos animaux sauvages le sont aussi.

Il y a plusieurs façons d’éviter d’avoir à utiliser des pesticides chimiques, que nous couvrons dans cet article !

5. Ne gâche aucune goutte d’eau

L’industrie du cannabis est tristement connue pour sa consommation et son gaspillage d’eau. C’est une erreur courante pour les primo-cultivateurs de trop arroser leurs plantes. Mais des mesures peuvent être prises à un niveau personnel et industriel pour garantir que les plantes ne perdent pas d’eau par évaporation.

Le paillage du sol donne aux plantes un meilleur contexte pour rester humides plus longtemps sans avoir à arroser. De plus, le paillage peut également éloigner les mauvaises herbes de ton jardin de cannabis !

Et si tu veux vraiment être à la pointe des économies d’eau, recueille de l’eau de pluie !

6. Utilise des plantes de compagnonnage

Comme alternative aux pesticides chimiques, vous pouvez utiliser des plantes de compagnonnage, qui peuvent éloigner les parasites et attirer les insectes qui aident un jardin à prospérer. Dans notre article sur le compagnonnage des plantes, nous fournissons une liste de plantes bénéfiques à mettre à côté de tes plantes de cannabis.

7. Des cultures de couverture entre les saisons

Pour garder le sol vivant entre les saisons, tu peux utiliser des cultures de couverture. Elles remplissent le sol de nutriments, de sorte que lorsque le temps est venu de planter pour la saison qui démarre, le sol est prêt à travailler.

Une culture de couverture peut également préserver l’environnement ton jardin, par exemple en attirant des insectes utiles. Consulte notre article sur les cultures de couverture pour savoir quelles plantes sont les meilleures à utiliser !

8. Utilise tout

Être respectueux de l’environnement signifie également trouver des moyens d’utiliser toutes les parties de la plante de cannabis. Tu n’as pas à jeter les feuilles ou les plantes mâles. Il y a une utilisation pour tout. Tu peux utiliser les tiges fibreuses pour fabriquer des teintures, ou faire du jus de feuille ou les utiliser pour assaisonner une salade.

Il n’est jamais nécessaire de jeter une partie de ta plante de cannabis. Et si tu le fais, tu peux l’utiliser comme matériau de compostage organique !

9. Apprends à faire du compost

9 Ways to Grow Eco-Friendly Weed- WeedSeedShop

Le compostage est la meilleure chose possible pour votre jardin. Non seulement tu recycles tous les déchets organiques produits chez toi, mais c’est le meilleur engrais que tu puisses offrir à ton sol.

Lorsque le compost se décompose, il crée toute la vie microbienne qui permet aux plantes de prospérer. Apprends à créer un système de compostage efficace, et tu n’auras plus jamais besoin d’acheter de l’engrais

10. Fais pousser à partir de graines

Il n’ya pas beaucoup d’endroits au monde où on peut acheter des plantes de cannabis, sauf en Suisse où les de CBD en pot sont à la vente ! Dans tous les cas, garde à l’esprit que la culture à partir de graines est vraiment meilleure pour l’environnement. Lorsque tu achètes des semis dans des pots en plastique, beaucoup de matériaux sont gaspillés et la logistique est plus lourde.

Donc, pour cultiver du cannabis écologique, achète des graines chez WeedSeedShop et lance-toi !

11. Renseigne-toi sur les alternatives écologiques

La culture du cannabis ne se limite pas au sol et à l’eau. Tu mets également vos plantes en pots. Ils ne se valent pas tous. Y a-t-il un pot plus écologique qu’un autre ? C’est une question à considérer. À titre d’exemple, évite le plastique.

La même chose est vraie si tu achètes de la terre. Y a-t-il un moyen d’obtenir une terre de bonne qualité qui ne se trouve pas dans un sac en plastique ? Cherche toujours l’alternative écologique avant de prendre des décisions !

12. Sois consciencieux

Tout ce que tu utilises dans ton jardin cannabique est une ressource venue d’ailleurs. Sois toujours conscient de cela. Être conscient est le moyen le plus important d’être écologique.

Chaque produit chimique dans ton jardin peut affecter l’environnement naturel. Chaque goutte d’eau utilisée fait partie de la ressource la plus précieuse sur Terre.

N’oublie jamais : votre jardin est un parmi d’autres sur cette planète et sa santé contribue à la santé du monde qui nous entoure.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page