Comment avoir une chambre de culture bien ventilée

Comment bien ventiler sa chambre de culture - WeedSeedShop

Un système de ventilation est nécessaire dans toute chambre de culture. Non seulement il maintient l’humidité et la température de l’espace, mais il encourage aussi les plantes à être en meilleure santé et à mieux se développer ! Pour apprendre à bien ventiler ton espace de culture en intérieur, continue ta lecture !

Si tu cultives en intérieur, il est important de réfléchir à la façon dont tu vas ventiler l’espace de culture. Dans un environnement naturel, les plantes sont exposées aux vents de la nature. Pour avoir une culture en intérieur qui fonctionne, l’air doit bien circuler et atteindre tes plantes.

Une bonne ventilation est essentielle pour les plantes de cannabis. Elle peut les faire pousser plus vite, tout en les protégeant des ravageurs qui raffolent de l’humidité. De plus, si tu veux contrôler l’odeur de ta salle de culture, la ventilation est indispensable.

Ce guide t’enseignera comment mettre en place une ventilation adéquate pour ton espace de culture.

Pourquoi la ventilation est-elle importante ?

Si tu veux une chambre de culture qui n’attire pas les parasites avec son humidité et qui ne surchauffe pas, alors la ventilation doit être au coeur de tes préoccupations. Si tu débutes dans la culture de cannabis, ces connaissances sont particulièrement importantes. Les problèmes des chambres de culture sont souvent le fait d’une surchauffe et d’une humidité excessive, qui sont faciles à éviter avec les bons ventilateurs et les bon extracteurs.

Une bonne circulation de l’air permet plusieurs choses :

  • Elle prévient les moisissures et les parasites : la moisissure prospère dans l’humidité et certains ravageurs adorent tout ce qui est moisi ! La circulation de l’air maintient l’humidité sous contrôle et réduit la présence de parasites dévoreurs de moisissures.
  • Elle maintient la température et l’humidité : Il est extrêmement difficile de gérer la température et l’humidité sans ventilation adéquate. Même si un ventilateur peut garder la température sous contrôle, sans extracteur il n’y a pas de véritable contrôle de l’humidité.
  • Elle promeut des tiges plus fortes : Une ventilation adéquate encourage les plantes à être plus fortes et plus robustes.
  • Elle permet des rendements plus importants et plus rapides : Une bonne circulation de l’air réapprovisionne la quantité de CO2 dans l’air, ce qui favorise le processus de photosynthèse. Cela donne des plantes qui poussent plus vite et qui ont potentiellement de meilleurs rendements !

Un simple ventilateur ne suffit pas

Les débutants doivent le savoir : un ou deux ventilateurs dans l’espace de culture ne constituent pas vraiment une bonne ventilation ! Cela pourrait suffire si tu cultives une ou deux plantes. Mais pour une pièce qui contient plusieurs plantes, il faut plus qu’un simple ventilateur. Plus précisément, il doit y avoir un système d’extraction de l’air.

Les plantes de cannabis libèrent de l’humidité en poussant. Garde ça à l’esprit. Tu nourris tes plantes en les arrosant. Cette humidité se déplace tout le long des tiges et dans les feuilles. Elle est finalement libérée sous forme de vapeur d’eau dans l’air. Cette humidité, avec la chaleur dégagée par l’éclairage, commence à s’accumuler.

Un ventilateur pourrait temporairement atténuer le problème en faisant circuler un peu d’air. Mais à un moment donné, l’air chaud qui s’accumule dans ta chambre de culture doit être évacué et remplacé par un nouvel air plus frais. LES plantes t’en seront plus que reconnaissantes.

Comment placer tes ventilateurs

Lorsque tu installes tes ventilateurs, tu dois t’assurer qu’il n’y a pas d’endroit dans l’espace de culture avec de l’air stagnant ou immobile. Dispose les ventilateurs de sorte que chaque partie de la pièce soit atteinte. Cela dit, essaye de ne pas avoir d’appareil pointant directement sur les plantes. Trop de vent peut “brûler” les plantes.

Tes ventilateurs doivent être placés de façon à ce que le vent souffle à travers la “canopée” ou au-dessus des plantes, ainsi que sur l’espace de culture. Quand tu estimes qu’ils sont placés au bon endroit, fais le tour de ta chambre de culture et tente de trouver des endroits qui pourraient ne pas recevoir d’air. La plupart des petites salles de culture auront au moins deux ventilateurs.

Choisir un extracteur

La partie essentielle d’un système de ventilation est l’extracteur. C’est lui qui va aspirer tout l’air chaud de ta chambre de culture. Le choix du ventilateur d’évacuation à utiliser dépend de la quantité d’espace que tu tentes de ventiler.

Les extracteurs exhibent généralement un niveau de “CFM”, ou « pieds cubes par minute » (cubic feet per minute), qui correspond à la quantité d’air que la machine peut pomper par minute. Le diamètre des extracteurs varie habituellement de 10 à 20 cm. La plupart des chambres de culture fonctionnent avec un ventilateur d’extraction d’un diamètre de 20 cm.

Pour calculer quelle puissance en CFM sera appropriée pour ta chambre de culture, tu dois connaître l’espace en mètres cubes : multiplie la longueur par la largeur puis par la hauteur de la pièce. Voilà la quantité d’air qui doit être pompée par minute.

Pour pallier à toute inefficacité potentielle, multiplie les mètres cubes d’espace dans ta chambre de culture par deux. C’est la note CFM approximative que ton extracteur devrait avoir. Recherche celui dont le CFM est le plus proche de ce que tu as calculé.

Comment placer l’extracteur

En règle générale, l’air chaud qui a besoin d’être pompé résidera au sommet de la chambre de culture. L’introduction d’air neuf devrait se faire vers le fond de la pièce. Selon cette logique, ton extracteur devrait être quelque part près du sommet de ton espace de culture.

Une autre astuce pour que la pièce reste discrète est d’installer l’extracteur à l’intérieur. Certains producteurs vont mettre les extracteurs sur les tentes de culture, mais ils peuvent être particulièrement bruyant. Il y a des accessoires sur les extracteurs qui permettent de les accrocher sur le toit de l’espace de culture. Le son est en partie atténué et attire moins l’attention !

L’option du filtre à charbon

Comment bien ventiler sa chambre de culture - WeedSeedShop

Bien qu’un extracteur soit nécessaire pour la ventilation, il ne gère pas nécessairement l’odeur de ton espace de culture. S’il pompe de l’air malodorant et le rejette par la fenêtre, les promeneurs pourraient profiter de l’odeur du cannabis. Pour leur éviter des mauvaises surprises, tu peux installer un filtre à charbon.

Il absorbera à peu près toutes les odeurs dans l’air. L’astuce consiste à le placer dans l’espace de culture afin que l’air traverse le filtre avant d’atteindre l’extracteur. La meilleure façon d’assurer cela est vraiment d’utiliser des conduits. Il y a sans doute plus esthétique, mais c’est efficace.

Aucun compromis sur la ventilation

Il ne s’agit vraiment pas d’un aspect de la culture en intérieur à négliger. Les problèmes associés à une mauvaise ventilation ne sont pas faciles à régler, qu’il s’agisse de l’excès d’humidité ou de la moisissure sur les bourgeons. Mais la mise en place d’une bonne ventilation n’est pas forcément coûteuse ou longue. Il s’agit juste d’un investissement nécessaire pour la bonne croissance des plantes !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Emma Ryte

    Emma Ryte

    Je suis née en Allemagne, j'ai vécu mon enfance en Angleterre et mon adolescence aux États-Unis. Mes parents sont de vrais hippies et c'est pour cette raison qu'ils m'ont permis de m'exprimer en toute liberté et de développer ma passion pour la plante de cannabis. Mon amour de l'écriture est venu après. Écrire sur le sujet m'a appris une foule de choses sur la consommation, la culture, les bienfaits et les applications industrielles de la plante, sans oublier que j'adore partager ces connaissances avec vous ! Je viens à Amsterdam le plus souvent possible. J'aime l'attitude que les gens ont vis-à-vis de l'herbe, ça me permet d'essayer des choses nouvelles et de découvrir les derniers développements du secteur. La personne avec laquelle j'adorerais fumer un joint est Stevie Wonder. J'aime me détendre sur sa musique quand je plane et j'adorerais le rencontrer !
    En savoir plus
Retour haut de page