Les 4 bienfaits des cultures de couverture pour le cannabis

4 bienfaits des cultures de couverture pour le cannabis

L’utilisation de techniques de permaculture dans la production de cannabis est une grande avancée vers des plantes saines et biologiques. Et la plus simple d’entre elles est la culture de couverture. Ce sont des plantes qui peuvent être utilisées entre les saisons ou pendant la saison du cannabis pour garder le sol en bonne santé, nourrir les plantes et éloigner les ravageurs. Lutte contre les parasites avec les techniques de culture de couverture que nous proposons dans cet article !

Les cultures de couverture, ainsi que le compagnonnage des plantes, sont des méthodes utilisées dans l’agriculture depuis des années. Les plantes de cannabis sont gourmandes et aiment avoir beaucoup d’azote dans leur assiette. En plus d’aider les plantes à consommer suffisamment de nutriments, les cultures de couverture peuvent aussi aider à régénérer le sol dans lequel elles poussent.

En général, les cultures de couverture sont des plantes à faible entretien qui peuvent pousser dans presque toutes les conditions météorologiques, ce qui les rend adaptées à tout type de cultivateur.

La culture en couverture est utilisée entre les saisons pour maintenir le sol en état de fonctionnement, tout en le régénérant avec des nutriments. Certaines cultures de couverture sont même “phytoremedial”, ce qui signifie qu’elles nettoient le sol des toxines entre les saisons.

Dans cet article, nous allons parler des avantages de l’utilisation de cultures de couverture dans un jardin de cannabis et énumérerons quelques recommandations !

1. La fixation des nutriments

La principale raison pour laquelle les producteurs utilisent des cultures de couverture est leur capacité à fixer les nutriments dans le sol. L’air est riche en azote (aimé des plantes de cannabis) mais pas sous une forme qui peut être absorbée par les plantes. C’est là que les cultures de couverture interviennent pour aider.

De nombreuses cultures de couverture, en particulier les légumineuses, transforment le diazote présent dans l’air en ammonium ou en nitrate, qui sont des formes d’azote que les plantes peuvent consommer. Les légumineuses sont spéciales à cet égard parce qu’elles sont les hôtes d’un micro-organisme spécial dans leurs racines. Le rôle de ce micro-organisme est de convertir l’azote présent dans l’atmosphère en nutriments utilisables.

La plupart du temps, les micro-organismes et les bactéries dans le sol aident à décomposer les matières organiques, les transformant en aliments riches en nutriments pour les plantes. Cependant, si ces micro-organismes ne sont pas présents, les plantes dépendent du très lent processus de décomposition naturelle, ce qui n’est pas vraiment utile pour une plante avec un cycle de vie aussi court que le cannabis.

2. Les cultures de couverture maintiennent le sol en bonne santé

4 bienfaits des cultures de couverture pour le cannabis

En raison de la capacité magique des plantes de couverture à fixer les nutriments, ce sont de bons adjuvents pour un sol épuisé. Cultiver du cannabis en extérieur saison après saison peut rendre le sol infertile, et si tu veux continuer à faire pousser au même endroit, il est important d’y remédier.

Fait intéressant, la plante de chanvre est l’une de ces cultures de couverture et est souvent utilisée par les agriculteurs pour régénérer le sol entre les récoltes (comme les tomates et d’autres légumes, par exemple). Le chanvre, ainsi que le tournesol, la moutarde indienne et le saule, sont tous des plantes de phytorémédiation. Elles aident à maintenir un sol sain, en détoxifiant et en aidant à la fixation des nutriments.

La culture de couverture entre les saisons donne au sol l’occasion de se régénérer en utilisant la matière organique que les plantes attirent. De plus, elles aident à retenir l’humidité pour que le sol ne sèche et ne s’érode pas.

3. Elles invitent des micro-organismes dans le sol

Le sol n’est pas sain sans des micro-organismes qui travaillent dur. On peut dire que les micro-organismes sont ce qui maintient le sol en vie et le fait respirer. Il y a beaucoup de matière organique riche en éléments nutritifs dans le sol. Mais tout cela est pratiquement inutilisable pour les plantes sans la présence de micro-organismes.

Ceux-ci sont constamment au travail, convertissant cette matière organique en nourriture que tes plantes peuvent consommer. Les micro-organismes dépendent également des cultures de couverture pour s’abriter et se nourrir : la culture de couverture leur fournit des sucres.

4. Une solution anti-ravageurs naturelle

À long terme, la culture de couverture peut même te faire économiser de l’argent dans la lutte contre les ravageurs. Et différentes cultures de couverture fonctionnent de différentes manières. Alors que certaines aident à lutter contre les maladies transmises par le sol, d’autres sécurisent complètement la zone, ne laissant pas les mauvaises herbes entrer dans ton jardin.

Certaines cultures de couverture développent des fleurs pleines de nectar, qui vont attirer des insectes dans votre jardin et donc éloigner les parasites. Ces fleurs vont même servir de maison à ces insectes bénéfiques, afin qu’ils restent sur place.

Même avec le contrôle chimique des ravageurs, il peut être extrêmement difficile de lutter contre les maladies présentes dans le sol. Pour certains agriculteurs, cela signifie simplement ne rien y planter. Cependant, avec les cultures de couverture, tu peux rendre votre sol assez sain pour continuer à faire pousser du cannabis.

Les différentes cultures de couverture

En fonction de ta localisation et des types de parasites auxquels tu fais face, tu choisiras de cultiver différentes cultures de couverture. Il est également important de prêter attention aux saisons pendant lesquelles certaines d’entre elles prospèrent.

Bien que la culture de couverture se passe généralement entre les saisons, tu peux également les planter en même temps que le cannabis. Mais il est toujours bon pour votre sol de planter en dehors de la saison, aussi. Les deux méthodes ont leurs vertus, cela dépend de ce que tu essayes d’atteindre. Ci-dessous nous allons détailler quelques cultures de couverture différentes et les raisons de les utiliser.

Les légumineuses

4 bienfaits des cultures de couverture pour le cannabis

Comme nous l’avons déjà mentionné, les légumineuses sont une excellente culture de couverture pour un jardin cannabiques. Ce sont des expertes de la fixation de l’azote comestible dans le sol. Le trèfle, la luzerne, les haricots, les lentilles et les pois sont tous dans la famille des légumineuses.

Si tu choisis de cultiver des haricots ou des lentilles, c’est double bénéfice puisque tu auras à manger dans ton jardin !

Les trèfles vont survivre à travers les climats plus froids, donc ils sont parfaits pour entre les saisons aussi bien que pendant.

Les brassicas

Les brassicas ne sont pas une culture de couverture conventionnelle, mais elles fonctionnent très bien. La moutarde, le chou kale (espèce de hipster !) et le colza sont quelques exemples de cette famille. Ils sont parfaits pour maintenir le sol en bonne santé et contiennent des enzymes qui éliminent les pathogènes responsables des maladies dans le sol.

Les brassicas meurent en hiver, ce qui te permettra de profiter de leurs bienfaits durant les mois d’automne. Alternativement, tu peux les récolter et profiter de leurs utilisation culinaire !

Le sarrasin

Si tu luttes souvent contre les mauvaises herbes dans ton jardin, le sarrasin est une excellente culture pour nettoyer le périmètre. Il est robuste et pousse extrêmement vite, atteignant sa pleine maturité en environ six semaines. Il n’existe vraiment pas de mauvaises herbes qui puissent rivaliser avec le sarrasin.

L’avoine

Cette culture de couverture est destinée à la culture au printemps ou en été, car elle ne survit généralement pas à l’hiver. L’avoine pousse très vite et fournit d’énormes volumes de matière organique comme compost pour le sol. Lorsque tu la plantes à côté des légumineuses, elle donne également un surcroît de productivité au travail de celles-ci. Elle supprime également les mauvaises herbes qui veulent s’installer dans ton jardin.

La vesce velue

Contrairement à l’avoine, la vesce velue pousse pendant l’hiver, fixant de grandes quantités d’azote dans le sol. Lorsque le printemps arrive, la vesce velue meurt et fournit un compost riche en azote pour le sol. C’est un excellent moyen de le préparer pour la prochaine récolte. Cette culture de couverture survit à des hivers glaciaux, donc si vous vivez en Europe, c’est un choix excellent.

La culture en couverture est un excellent moyen de maintenir la bonne santé de ton jardin, même après la récolte. Au fil du temps, tu constateras même que tu n’as pas besoin de dépenser autant d’argent pour les nutriments ou la lutte contre les ravageurs, parce que ta culture de couverture prendra soin d’une grande partie de ces processus. Essaie ces méthodes dans ton jardin et dis-nous si elles fonctionnent !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page