9 plantes autres que le cannabis sources de cannabinoïdes

9 plantes qui contiennent des cannabinoïdes- WeedSeedShop

Si tu pensais que le cannabis était la seule source de cannabinoïdes, tu risques d’être vraiment surpris. Beaucoup d’autres plantes contiennent des substances semblables aux cannabinoïdes, sinon les cannabinoïdes eux-mêmes. Certaines de ces plantes sont des épices domestiques ordinaires. Après cet article, tu sauras à quel point ton monde est rempli de cannabinoïdes !

Le cannabis est une plante si remarquable qu’une seule plante peut contenir une énorme variété de cannabinoïdes. Ces composés sont plus ou moins les « ingrédients actifs ». Le THC, qui est probablement le plus célèbre des cannabinoïdes, est responsable de l’effet psychotrope, mais ce n’est pas le seul. En fait, sans ces cannabinoïdes, le cannabis ne serait tout simplement pas… du cannabis !

Fait intéressant, cependant, les cannabinoïdes ne sont pas exclusifs au cannabis. Il existe dans le monde entier des plantes contenant ces composés. La plupart de ces plantes possèdent donc également des propriétés médicinales.

Soit dit en passant, cela ne veut pas dire que ces plantes « défoncent ». Le THC est, après tout, un cadeau que la nature a fait au cannabis et à lui seul. Mais ces plantes excitent le système endocannabinoïde d’une manière peut-être différente de notre plante favorite.

Comme nous allons le découvrir aujourd’hui, la weed n’est pas la seule plante qui contient des cannabinoïdes et leurs propriétés médicinales. Elles sont assez nombreuses, et plus courantes qu’on ne le penserait !

1. Le cacaotier

Commençons par où tout le monde voudrait commencer : dans la boîte de chocolats. Ce n’est pas pour rien que les aliments contenant du cacao sont considérés comme stimulant l’humeur et festifs. Vous avez probablement deviné : les cannabinoïdes jouent un rôle.

Plus spécifiquement, le cannabinoïde présent dans le cacao est l’anandamide. C’est un cannabinoïde endogène au corps humain. Et en réalité, le THC imite le comportement de ce cannabinoïde produit naturellement. Mais le cacao en contient

L’anandamide est nommé d’après le mot sanscrit pour « bonheur » et s’insère comme un gant autour du récepteur CB1. Elle améliore l’humeur et joue un rôle dans un certain nombre d’autres fonctions cérébrales telles que l’appétit. C’est aussi le cannabinoïde responsable de la mémoire et de l’oubli.

Tout le monde connaît la sensation agréable que procure le fait de manger un morceau de chocolat. Eh bien, ce n’est peut-être pas uniquement la satisfaction procurée par le sucre. Cela a probablement aussi quelque chose à voir avec les cannabinoïdes !

2. L’échinacée

Tu as peut-être vu ce mot, « échinacée » sur différentes bouteilles de comprimés de vitamines en pharmacie. C’est un remède naturel pour les symptômes associés à la toux et au rhume. Les personnes souffrant d’arthrite ou de migraines l’utilisent aussi parfois pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Bien que l’échinacée ne contienne pas de cannabinoïdes, elle est chargée en cannabimimétiques appelés N-alkylamides (NAA). Ces composés interagissent avec le récepteur CB2 pour déclencher des réponses immunitaires. Les NAA interagissent avec le système immunitaire pour réguler les réponses inflammatoires. C’est précisément pourquoi l’échinacée est utilisé pour traiter le rhume (bien que cela ne soit pas largement soutenu par la recherche scientifique).

3. Le poivre noir

Oui, la bonne vieille épice qu’on met sur tant de plats contient également des cannabinoïdes! Eh bien, pas exactement. Le poivre noir (tout comme le romarin) contient un composé appelé bêta-caryophyllène (BCP). Le BCP agit un peu comme un cannabinoïde dans le corps humain.

Il existe également un terpène présent dans le poivre noir que l’on trouve également dans le cannabis : la guinéésine. Il est responsable de cette odeur poivrée qui peut aussi parfois être extraite du romarin et même parfois du cannabis. Ce terpène a été testé pour son potentiel anti-inflammatoire. Mets quelques grains de poivre dans ton thé pour des effets anti-inflammatoires s’il n’y a pas de weed qui traîne !

Fait intéressant, un certain terpène dans le poivre noir peut neutraliser les effets du THC liés à l’anxiété quand on fume trop ! Ce terpène s’appelle le pinène, et on peut également le trouver dans certaines souches de cannabis.

4. Les truffes noires

 9 plantes qui contiennent des cannabinoïdes- WeedSeedShop

Tout comme le cacao, les truffes noires contiennent de l’anandamide, qui est absorbée par le corps humain. Il semble que les aliments les plus délicieux sont ceux contenant de l’anandamide, non ?

Cette plante vieille de 150 millions d’années est aussi bonne sur le plan médicinal que délicieuse. La stimulation du récepteur CB1 élève l’humeur, régule la sensation de douleur et aide à oublier ses malheurs. Le cannabis devrait peut-être être consommé avec des truffes noires et du chocolat… Pour amplifier ces effets médicinaux bien entendu.

5. Le rhododendron chinois

Il est un peu déroutant de constater à quel le rhododendron chinois est mal connu des herboristes et des praticiens de la santé. Il peut être considéré comme l’une des plus puissantes plantes antimicrobiennes de la planète. Son huile essentielle peut être utilisée pour traiter les infections et même lutter contre le cancer.

Ce n’est pas exactement un cannabinoïde qu’on extrait du rhododendron chinois. Il s’agit plutôt de composés isolés qui ressemblent et se comportent très bien comme des cannabinoïdes. Les scientifiques ont observé de l’acide anthopogocyclolique, de l’acide anthopogochroménique (oui, ils ont des noms ridiculement longs) et 5 composés apparentés qui sont des analogues synthétiques des cannabinoïdes CBC, CBL et CBT.

6. L’helichrysum umbraculigerum

Rien que le nom de cette plante est aussi difficile à prononcer qu’à épeler. Cette belle fleur est originaire d’Afrique du Sud et est parfois utilisée comme enthéogène. En plus de contenir du cannabigérol (CBG), elle pourrait également avoir des effets psychotropes.

Le CBG n’est pas l’un des cannabinoïdes bien connus. Cependant, il est également l’un des plus répandus dans le cannabis. Il régule la réponse immunitaire et réduit peut-être l’inflammation. C’est également un agent neuroprotecteur et potentiellement anticancéreux.

7. La brède mafane

La plupart des gens connaissent la brède mafane, ou Acmella oleracea, comme « plante pour le mal de dents ». On la trouve couramment dans les gels analgésiques. Et comme tu l’as peut-être deviné, elle bloque les récepteurs de la douleur, minimisant ainsi les sensations désagréables.

Bien qu’il n’y ait pas de cannabinoïdes dans cette fleur, elle est bourrée de N-isobutylamides. Ces produits chimiques ressemblent à des cannabinoïdes et se comportent beaucoup comme eux, notamment parce qu’ils stimulent le récepteur CB2. C’est ainsi qu’ils ont des effets analgésiques sur l’utilisateur.

8. Le kava

 9 plantes qui contiennent des cannabinoïdes- WeedSeedShop

Si tu as déjà visité les îles du Pacifique (notamment Vanuatu), vous avez peut-être rencontré ce mélange à l’aspect peu ragoûtant. C’est la boisson locale de Vanuatu, mais nous ne recommanderions probablement pas de la consommer comme une bière. Cette boisson est psychédélique et a un effet anesthésiant sur tout le corps. C’est probablement la raison pour laquelle elle est utilisée en médecine comme analgésique ou pour soulager l’anxiété.

Les produits chimiques contenus dans le kava interagissent avec le récepteur CB1 de la même manière que le cannabis. Ces produits chimiques s’adressent également aux parties du cerveau qui traitent les dépendances – les mêmes parties du cerveau que le cannabis peut toucher. Par conséquent, le kava est parfois utilisé pour aider les toxicomanes à faire face aux symptômes de sevrage des opioïdes, de façon similaire au cannabis ou au kratom. Mais, les humains étant des êtres humains – il est principalement consommé par les locaux dans une optique récréative.

9. Le houblon

Dernière plante, mais pas la moindre : le houblon! C’est la plante qui est ajoutée à votre bière une fois sa distillation terminée pour lui donner ce goût caractéristique ! On pense que le cannabis et le houblon ont le même ancêtre, il y a des millions et des millions d’années.

Certaines entreprises prétendent pouvoir extraire du CBD du houblon, bien que la chose demeure assez spécieuse. Il s’agit certes de plantes appartenant à la famille des cannabinacées, mais le houblon ne possède pas une quantité importante de cannabinoïdes dans sa composition chimique.

Quoi qu’il en soit, boire de la bière n’aura certainement pas le même effet que le cannabis. Mais pour faire bonne mesure, n’oublie toujours que le houblon provient de la même famille de plantes que le cannabis ! Et tu fais partie de ceux qui aiment mélanger les deux, heureusement, la bière infusée à la weed existe !

Il y a tellement de plantes qui contiennent des cannabinoïdes – ou du moins, des composés étrangement similaires aux cannabinoïdes ! Le cannabis reste la plante la plus riche de ces composés, ce qui explique pourquoi elle est si thérapeutique. Mais pense à ces chers cannabinoïdes la prochaine fois que tu utiliseras une de ces plantes !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page