Comment accélérer la montée du cannabis comestible et potentialiser ses effets

Accélérer la montée du cannabis comestible - WeedSeedShop

Le cannabis comestible peut mettre des heures à monter pour la plupart des gens. Pour ceux qui ont un métabolisme plus lent, cela peut être encore plus long. Nous avons compilé quelques conseils sur la façon dont on peut profiter d’une expérience du cannabis comestible sans avoir à attendre que la digestion ait lieu. Pour en savoir plus, continue à lire.

On connaît tous quelqu’un qui dit “le cannabis comestible ne fonctionnent pas sur moi”, ou simplement qu’il met trop de temps à faire effet. L’effet du cannabis fumé ou vaporisé se produit tout de suite, et par comparaison, les space-cakes peuvent être trèèèèès lents. Selon le métabolisme d’une personne, il peut même sembler que les comestibles ne sont pas aussi puissants. Mais la vérité est que les comestibles peuvent être une expérience beaucoup plus durable et beaucoup plus psychédélique que la simple fumette.

En tirant le meilleur parti des comestibles, vous pouvez éprouver une expérience physique et mentale extraordinaire. Cependant, si tu le genre de personne pour qui l’effet est vraiment lent à monter – ou peut-être ne se manifeste pas du tout – alors nous avons quelques conseils pour maximiser l’effet.

Pour que les comestibles cannabiques fonctionnent plus vite et soient peut-être même plus puissants, lis la suite de cet article !

1. Un comestible “alternatif” : la teinture

Nous sommes habitués au terme « comestible » pour signifier un brownie ou un gâteau. Le cannabis ingéré est habituellement associé à des produits fabriqués avec du cannabeurre (du beurre qui a été infusé au THC). Mais il existe d’autres formes de cannabis comestible.

Prends par exemple les teintures. Il s’agit d’une autre forme de cannabis comestible qui a tendance à faire effet beaucoup plus vite. Elles peuvent être absorbées plus rapidement par le corps et semblent contourner le tube digestif, dont le chemin est long et fastidieux. Cela pourrait aussi avoir quelque chose à voir avec le fait qu’il y a, en général, beaucoup moins à digérer.

Les teintures ne sont pas si difficiles à faire, et tu peux confectionner les tiennes chez toi. D’un autre côté, le processus est assez long. Les bourgeons doivent tremper dans l’alcool pendant des semaines avant que la teinture ne soit prête à la consommation. Mais à part secouer la bouteille tous les jours, il n’y a pratiquement pas de travail à faire pour créer une teinture de cannabis.

Tu pourrais trouver l’effet des teintures beaucoup plus puissant que celui des comestibles habituels. On perd moins de THC dans l’estomac et le tube digestif. Cela est particulièrement vrai si tu mets la teinture sous la langue (on parle de prise sublinguale). Le THC est absorbé dans le sang presque immédiatement. Plus besoin d’attendre une, deux ou trois heures (ou plus) pour profiter des effets !

Accélérer la montée du cannabis comestible - WeedSeedShop

2. Les boissons infusées au cannabis

Les boissons infusées au cannabis sont de plus en plus populaires auprès des amateurs. Je préfère ne pas recommander les sodas infusés au cannabis comme moyen d’ingestion régulier, car ils peuvent être pleins de sucres – ce qui a tendance à ralentir le métabolisme, et donc le processus digestif, en plus d’être très moyen pour la santé générale.

Cependant, il est de plus en plus fréquent d’infuser du cannabis dans les cocktails, le café et même le thé. Les graisses sont d’excellents solvants pour les cannabinoïdes (ainsi que l’alcool), de sorte que les smoothies sont un moyen efficace d’amener les cannabinoïdes dans le corps. Pour faire un thé infusé au cannabis, fais bouillir ton herbe dans du lait pendant quelques minutes et ajoute-la à ta tasse ; le processus est le même pour le café.

Si tu veux que ton cannabis fasse effet très rapidement, essaye de boire un shot de cannabis, par exemple avec de la vodka infusée au cannabis. Il n’est pas vraiment indispensable de faire un cocktail, qui va juste allonger la période de digestion. Avec un shot, le goût est moins agréable – encore que cela dépende du palais de chacun – mais dans les quinze minutes tu seras perché comme une mouette. N’oubliez pas de consommer avec modération ! Le mélange de l’alcool et du cannabis peut avoir des effets très différents en fonction des individus.

3. Des comestibles sur mesure

Le marché des comestibles continue à croître, et certains produits ciblent spécifiquement ceux qui peinent à ressentir les effets. Dans les comestibles habituels, le THC doit être digéré dans l’estomac et l’intestin grêle avant que l’effet monte. Pour certains d’entre nous c’est interminable…

Ces produits sont spécialement conçus de sorte que la période de digestion de l’estomac peut être complètement contournée. On parle alors de “microencapsulation lipidique exclusive”. En langage humain normal : les cannabinoïdes restent piégés à l’intérieur de l’aliment lui-même. Cela signifie que l’estomac n’a pas besoin de les digérer, et ils peuvent se déplacer directement dans l’intestin grêle.

L’intestin grêle est l’endroit où ils vont se décomposer avant de finalement entrer dans le sang. Et c’est une fois qu’ils sont dans le sang que les effets se font sentir. De cette façon, tu ne perds pas de cannabinoïdes lors du processus de digestion dans l’estomac. Plus de cannabinoïdes atteignent le sang, et plus vite. Ces produits comestibles sont conçus pour rendre high dans la demi-heure qui suit l’ingestion.

Accélérer la montée du cannabis comestible - WeedSeedShop

4. Consomme des aliments contenant du myrcène

Nous avons récemment publié un article sur la consommation de mangues avant de prendre de la weed. C’est un excellent moyen de rendre le high plus efficacen grâce à un terpène du nom de myrcène. Il est présent dans toutes les souches de cannabis, mais plus dans les souches indica que dans les souches sativa. Il a le pouvoir d’augmenter la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique. Cela signifie que le THC est capable de franchir la barrière hémato-encéphalique beaucoup plus rapidement, ce qui vous défonce plus rapiment et pour plus longtemps.

Outre les mangues, tu peux également consommer de la citronnelle, du thym, de la verveine ou du houblon. Le seul inconvénient de cette méthode est qu’il faut consommer beaucoup de myrcène. C’est plus simple avec une extraction de myrcène, car tu n’auras pas besoin de te bourrer l’estomac (pas terrible pour la défonce !). Mais si tu te sens d’expérimenter, essaye de faire un thé avec de la citronnelle et du thym. Bois-en quelques heures avant de consommer ton cannabis comestible, et tu verras si cela fonctionne pour toi !

5. Accélère ton métabolisme

Nous avons tous un métabolisme différent, et cela joue certainement un rôle dans la façon dont nous ressentons le THC après la consommation de comestibles. Ceux avec un métabolisme rapide sont beaucoup plus susceptibles de ressentir les effets du THC assez vite. Avoir un métabolisme plus rapide signifie aussi que tu te sentiras plus énergique dans ta vie quotidienne, alors ne vois pas les conseils qui suivent comme exclusivement destinés à augmenter ta défonce !

Alors comment accélérer ton métabolisme ? C’est une question de mode de vie, et les effets ne se font pas sentir immédiatement. Cependant, en quelques semaines, tu peux encourager votre corps à traiter les choses beaucoup plus rapidement.

Manger beaucoup de protéines va encourager ton corps à avoir un métabolisme plus rapide. Cela va de pair avec boire beaucoup d’eau, faire de l’exercice régulièrement et bien dormir. Ces pratiques permettent au corps de traiter plus rapidement l’énergie qu’il consomme, permettant ainsi à au cannabis comestible d’être métabolisé plus rapidement.

Pour des résultats plus rapides, tu peux essayer de boire du café ou du thé vert. Ces herbes sont réputées augmenter le métabolisme presque immédiatement après l’utilisation. Donc, la prochaine fois que tu choisis de consommer du cannabis comestible, bois un café ou un thé vert immédiatement après pour métaboliser plus rapidement.

Avertissement

Bien qu’il soit bon d’expérimenter un peu avec les suggestions ci-dessus, souviens-toi d’être patient avec le cannabis comestible ! On peut être tenté de manger plus en pensant qu’il ne fait pas effet. Mais si tous les gâteaux frappent en même temps, alors tu peux te farcir une défonce beaucoup trop intense. N’oubliez pas de faire attention : si rien ne s’est passé dans l’heure, attends plus longtemps. Si quelques heures se sont écoulées, alors tu peux envisager de reprendre une part ou même de fumer un joint !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page