7 méthodes pour augmenter la teneur en THC de ton cannabis

Soyons honnêtes: l’une des choses les plus importantes pour les cultivateurs de cannabis, c’est d’obtenir une herbe qui dépote. La bonne nouvelle est qu’il existe des techniques permettant d’induire une teneur en THC plus élevée dans tes plantes. Lis cet article pour apprendre ces trucs et astuces.

Tout producteur de cannabis qui se respecte s’intéresse au niveau de THC du produit fini. Que tu cultives pour le commerce ou juste pour des raisons personnelles, le niveau de THC est aussi important que la couleur, l’odeur et le rendement. Au final, si tu fais pousser une herbe bien verte et délicieusement odorante, mais qu’elle ne t’envoie pas dans la stratosphère, à quoi bon ?

Atteindre des niveaux élevés de THC n’a rien à voir avec le hasard. Il y a des choses à faire avant, pendant et après la croissance qui encouragent la production de THC dans les plantes. Cet article t’enseignera à cultiver ton cannabis pour qu’il soit aussi fort que possible. Tu seras content d’avoir eu ces petites attentions quand tu le fumeras !

1. Choisis une variété forte en THC

Bien entendu, le mieux pour commencer est de choisir de faire pousser une variété qui a des niveaux de THC élevés. La génétique de ce que tu décides de cultiver va jouer un grand rôle dans la teneur en THC du produit fini.

La plupart des primo-cultivateurs n’atteignent pas le plein potentiel de THC dont leur plante est capable. C’est parce qu’ils font des erreurs dans le processus de croissance qui empêchent pas une expression maximale du THC. Cela dit, si une variété a un niveau général de THC de 20%, ce sera difficile d’obtenir une weed encore plus puissante – même si tu devais te révéler le meilleur cultivateur de la planète.

Tout cela signifie que si tu ne choisis pas une variété à haute teneur en THC, il n’y a presque rien à faire pour atteindre la puissance que tu désires. Tout commence avec cette règle de base : choisir la bonne graine.

La Girl Scout Cookies est l’une des variétés américaines les plus populaires avec un taux élevé de THC, estimé à 28%. La Bruce Banner est une autre star en termes de puissance, avec près de 29% de THC. Le monde de la génétique du cannabis s’intéresse sérieusement à ce sujet. Où que tu sois dans le monde, il existe une graine de cannabis que tu peux cultiver dans le but d’obtenir de la weed puissante.

2. Manipule les niveaux de THC grâce à la lumière

Une des raisons pour lesquelles le cannabis a reçu le nom de “weed” (“mauvaise herbe”), c’est parce qu’il pousse dans des conditions assez simples. Même s’il ne reçoit pas beaucoup de lumière, il continuera de grandir. Donc, l’astuce ici est de lui donner beaucoup de lumière. C’est comme ça qu’on le rend plus grand, plus fort et plus puissant.

Pour augmenter la teneur en THC, tu peux donner des UV à tes plantes. Pour comprendre le processus à l’oeuvre, il faut quelques notions élémentaires de géographie. Si on songe à l’endroit où le cannabis pousse le mieux et est le plus puissant, il devient évident que les UV sont utiles.

Les sativas contenant le plus de THC viennent toutes de l’équateur et les variétés indicas viennent toutes de régions montagneuses. Le point commun entre les deux endroits : ils sont plus proches du soleil, et reçoivent par conséquente plus de rayonnement ultraviolet.

7 méthodes pour augmenter le THC de ta weed - WeedSeedShop

Les trichomes (la partie résineuse), contiennent plus de THC que le reste de la plante, qui s’en sert comme d’un mécanisme de défense contre les rayonnements ultraviolets et les prédateurs herbivores. En exposant ta plante à des UV, tu encourages de mécanisme de défense.

Les producteurs peuvent acheter un éclairage UV et commencer à exposer leurs plantes aux rayons au moment de la floraison. Elles ne commencent à développer des trichomes qu’à cette phase du cycle de croissance, donc il ne sert à rien d’utiliser l’éclairage UV avant.

3. Réduire le CO2 dans les derniers moments de la floraison

Ce processus est connu de la majorité des jardiniers et des agriculteurs, pas seulement des amateurs de cannabis. Il s’agit du processus de maturation, très utile pour les fruits : les glandes résineuses des plantes sont stimulées pour produire tout le sucre que les humains apprécient. Rien de fondamentalement différent dans le cas du cannabis.

Le processus de maturation a lieu au stade final de la floraison, quand la plante produit ses trichomes, ses terpénoïdes et ses flavonoïdes. Diminuer le dioxyde de carbone à ce stade encourage la production d’éthylène, le gaz naturel que dégagent les fruits qui mûrissent. C’est impératif pour le processus de maturation.

Lorsque tu diminues le CO2, la plante donne toute son énergie restante à la production d’éthylène et à la maturation, et produit plus de trichomes. Ce processus devrait élever les niveaux de THC pour permettre une récolte satisfaisante !

4. Baisse la température pour “duper” tes plantes

Ce n’est pas très éthique pour ces pauvres plantes, mais tu peux encourager une forte teneur en THC en leur faisant croire que WINTER IS COMING 😀 . En abaissant la température (de 3 à 6 ° C) au moment où tu réduis leur accès au dioxyde de carbone, tu imites le climat de l’automne. Tes plantes vont se précipiter pour finir leur floraison, craignant que le froid qui arrive va les geler à mort.

Tandis qu’elles se dépêchent de terminer leur floraison, la plus grande part de leur énergie sera consacrée à la production de résine, là où se trouve la plus grosse portion de THC et de terpènes. En diminuant la température, tu pourrais même permettre à tes plantes d’avoir un arôme plus fort que prévu.

5. Laisse tes plantes végéter pendant plus de 8 semaines

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un moyen sûr d’augmenter le THC, certains cultivateurs l’utilisent néanmoins. En fait, laisser les plantes végéter pendant plus de 8 semaines est un moyen d’augmenter le rendement et de faire croître les plantes. Il n’y a aucune certitude que cela augmente la teneur en THC, mais certains l’affirment.

L’idée est qu’en laissant la plante dans l’état végétatif plus longtemps, elle est plus grande au final, ce qui lui donne le potentiel de produire plus de TOUT. Le potentiel d’avoir une teneur en THC plus élevée pourrait également dépendre du fait que des plantes plus grandes nécessitent un éclairage plus intense. Et nous avons déjà parlé de l’effet de l’éclairage UV sur la production de THC. Cette méthode mérite d’être essayée, même si tu obtiens seulement un meilleur rendement à la fin, c’est déjà ça !

6. Réduire l’humidité

Réduire l’humidité dans la chambre de croissance pendant la floraison est un moyen d’assoiffer les plantes. L’idée est que le stress induit a des effets positifs. Une plante assoiffée risque d’avoir la réponse défensive dont nous parlions plus haut : la production de trichomes.

La résine produite par le cannabis peut également constituer un film protecteur contre un climat sec où à l’opposé un climat très humide. Donc, si tes plantes se sentent menacées, elles pourraient être obligées de produire plus de matériel résineux, donc plus de THC !

7. La récolte et le curing

7 méthodes pour augmenter le THC de ta weed - WeedSeedShop

Que la récolte, le séchage et le curing augmentent ou non le taux de THC (cela fait l’objet d’un débat), il s’agit d’étapes importantes pour le produit final. La plupart des amateurs de cannabis ont déjà fumé de l’herbe qui n’avait pas été bien curée et qui était trop humide ou trop sèche. Pour une raison quelconque, elle n’avait pas tout à fait la puissance, l’arôme et la saveur d’une herbe curée correctement.

Nous ne prétendons pas que curer ton cannabis augmente sa teneur en THC, mais si tu ne le fais pas correctement, il pourrait perdre une partie du THC qu’il avait à l’origine.

Tu peux consulter notre article sur la façon de bien récolter, sécher et curer le cannabis, mais les bases sont simples : laisse l’humidité s’écouler lentement de l’herbe. Ne te précipite pas. Laisse les bourgeons sécher et mets-les dans des bocaux de verre pendant un moment avant qu’ils ne soient trop secs. Tu seras ainsi assuré d’avoir une weed épaisse, bien verte et puissante.

Nous espérons que ces techniques te seront utiles, et que tu pourras jouir des résultats de leur utilisation !

Comments

2 réflexions sur “7 méthodes pour augmenter la teneur en THC de ton cannabis”

  1. j ai mis mes graine a germer critical et skunc est se que c est ces bonne varieter elle sont deja 4 etage tu peux me dire j en est pour combien de temp avant de me regaler je fait pousser au soleil et quand il n est pas la je met sous lampe led j ai enlever toute les feuille a 5feuille pour que la lumiere puise est ce que j ai bien fait peut tu me dire stp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page