L’histoire de la culture du Cannabis

L'histoire de la culture du Cannabis

Les êtres humains ont cultivé du cannabis durant des milliers d’années et pour de nombreuses raisons différentes. Nous avons trouvé de nombreuses utilisations au cannabis, allant de finalités enthéogéniques à la production industrielle du chanvre. La variété des usages de cette plante est un parfait exemple de sa polyvalence. Rejoignez-nous dans cette exploration de l’histoire de l’agriculture du cannabis.

La marijuana s’est propagée partout dans le monde sans l’aide des hommes. Elle a poussé tout autour du globe bien avant que les humains ne la transportent pour des raisons économiques. Toutefois, il existe une multitude de raisons pour lesquelles les hommes ont cultivé le cannabis ; un voyage qui va de la Chine, 2500 avant notre ère, jusqu’au monde moderne !

La culture du cannabis chinois

Il apparaît que la culture du cannabis a commencé en Asie centrale dans le but d’utiliser les fibres de la plante pour fabriquer des objets. Le premier témoignage de cette pratique date d’une centaine d’années avant J.C. Quand les chinois cultivaient du cannabis pour fabriquer du papier. La Chine était alors nommée « la terre du mûrier et du cannabis » car ces deux plantes y étaient abondantes, mais aussi parce qu’avec elles, les chinois fabriquaient du papier. Avant de le cultiver dans ce but, les chinois utilisaient déjà le cannabis pour des raisons médicales en raison de ses propriétés curatives et enivrantes.

Les outils pour le rouissage des tiges montrent l’habileté des chinois. L’écorce des tiges était la partie de la plante utilisée pour la création des fibres destinée à la fabrication de matériaux. Cependant, il semble que cette habileté vienne de Taiwan, où des poteries contenant des traces de fibres de chanvre ont été découvertes. Avec ces fibres, les chinois fabriquaient des filets de pêche, des vêtements, des chaussures et même les voiles pour les navires. Finalement, la production du papier de chanvre destiné à l’écriture s’est développée partout dans le monde.

La culture du cannabis anglais

Les anglais ont commencé à cultiver le cannabis autour du cinquième siècle de notre ère généralement dans les zones côtières. Suivant le modèle chinois, ils ont commencé la culture dans le but de fabriquer des objets. Ils extrayaient les fibres de la plante afin de fabriquer des cordes plus solides que celles faites à partir des fibres d’orties.

En 1533, Henry VIII a émis un décret qui obligeait les propriétaires à consacrer au moins 0,42% de leurs terres cultivables à la culture du chanvre. Une mesure nécessaire pour disposer d’une quantité suffisante de matériau afin de produire les fibres indispensables à la construction des navires et développer ainsi sa marine. Elizabeth I a même imposé une amende à tout propriétaire qui refusait de cultiver le chanvre sur sa propriété. Finalement, la demande de chanvre est devenue tellement énorme que l’Angleterre a entrepris la colonisation de nouvelles terres dans le seul but d’avoir plus d’espace pour le cultiver. A cette époque, le chanvre tenait l’une des plus grandes parts dans l’économie britannique.

La culture du cannabis se propage au reste de l’Europe

Bien que la date exacte de l’arrivée de cannabis en Europe soit inconnue, il est probable que ce fut relativement tôt. Le premier artefact découvert contenant du cannabis en Europe a été trouvé à Berlin. Il contenait des graines et des feuilles de cannabis et daterait environ de l’an 500 ans avant J.C. Cependant, la culture du cannabis en Europe a commencé au début du 13ème siècle généralement dans le but de fabriquer des vêtements.

En Europe du Sud, le chanvre a été utilisé pour fabriquer des tissus destinés aux vêtements. Les Italiens étaient célèbres pour la fabrication de linge fin à partir du chanvre qui était uniquement destiné aux classes sociales les plus élevées. Les Européens ont été les créateurs du « hempflax », une combinaison de chanvre et de lin. Ces deux plantes étaient utilisées ensemble pour obtenir des fibres destinées à fabriquer des vêtements, des cordes et autres produits industriels.

En Europe, le grand intérêt des espagnols pour la culture du cannabis était bien connu et ce sont eux qui ont finalement introduit cette plante en Amérique du Sud, au Pérou et au Chili en particulier. Le roi Philippe d’Espagne aimait beaucoup le cannabis. Suivant l’exemple de la reine Elizabeth, il a exigé que le cannabis soit cultivé dans tout son empire qui s’étendait alors de l’Argentine actuelle à l’Oregon actuel.

La culture des temps modernes

La culture de cette plante prit du retard après son interdiction dans la plupart des pays du monde au début des années 1900. La culture du cannabis devient alors illégale et il n’est principalement cultivé que pour ses propriétés enivrantes. Le cannabis a été la substance la plus répandue dans le commerce illégal de la drogue pendant des années. Depuis les deux dernières décennies cela semble s’améliorer. Aujourd’hui, il est cultivé pour ses propriétés médicales et les techniques mises en œuvre dans sa culture ont permis de créer une multitude de variétés différentes.

Bien que la raison principale de la culture du cannabis dans le monde moderne soit médicale, la culture industrielle du chanvre est en train de revenir lentement grâce à la prise de conscience que le chanvre est une excellente plante pour fabriquer du papier, des vêtements et des maisons, entre autres choses. Les Nations Unies estiment qu’il y a plus de 250 000 000 d’utilisateurs de cannabis dans le monde entier et la plupart d’entre eux l’utilisent pour des raisons récréatives.

Les États-Unis sont le pays où se trouvent les plus grands sites de culture de marijuana destinée à la recherche et à l’usage médical. Considérant qu’il était impossible de cultiver de la marijuana à l’intérieur, la culture en extérieur est donc aujourd’hui la méthode de culture la plus courante. En effet, l’objectif principal est d’avoir une teneur élevée en THC, le composant psychoactif. Les gens consomment actuellement de la marijuana pour sa capacité à enivrer, d’où le besoin d’une forte teneur en THC. Cependant, beaucoup de personnes utilisent aussi le cannabis pour raisons médicales, et la technologie permet la culture d’un cannabis qui ne contient que du CDB (un cannabinoïde médical qui n’intoxique pas).

Du remède au matériau et retour au remède

Nous avons fait le tour complet du cannabis. Nous avons rencontré son utilisation première dans la médecine chinoise, pour aller ensuite vers sa culture industrielle. Après l’interdiction de son utilisation et de sa culture pendant un certain nombre de décennies, nous revenons maintenant à ses qualités médicales et industrielles. Nous avons perdu le contact avec les utilisations puissantes de cette plante et nous commençons à peine à les retrouver maintenant.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page