Les Seniors et le cannabis : 10 bonnes raisons de s’y mettre

La vieillesse est un naufrage, disent certains… Si rien ne remplace un mode de vie actif, le cannabis thérapeutique est une bonne alternative à beaucoup de médicaments prescrits aux seniors (des somnifères aux opiacés), qui rencontre de plus en plus de succès. Lis cet article pour faire découvrir le cannabis à tes grand-parents !

Quand nous prenons de l’âge, les problèmes de santé liés au vieillissement ont tendance à augmenter. Des douleurs articulaires et arthritiques à la perte d’appétit et la dépression, jusqu’au maladies encore plus graves comme des organes défaillants et les cancers, certains aspects associés au vieillissement peuvent être une expérience désagréable, difficile à vivre. Chercher et choisir des méthodes fiables et abordables pour soulager, qui répondent aux besoins personnels et aux préférences de régime de santé, est une décision qui appartient à chaque individu.

La médecine conventionnelle

L’allopathie, c’est-à-dire la médecine conventionnelle, prend en charge le traitement de la douleur et des maladies avec des produits pharmaceutiques synthétiques qui sont non seulement coûteux, mais masquent les symptômes des maladies pour lesquels ils sont prescrits plutôt que de les soigner ou de vraiment soulager. Cela peut avoir un effet néfaste supplémentaire sur la santé physique de quelqu’un, délicate ou non. Des remèdes holistiques naturels sont rarement recommandés dans le domaine de la « médecine occidentale » et c’est une omission malheureuse des solutions homéopathiques qui peuvent être plus adaptées au mode de vie et aux croyances d’un individu.

Selon un article d’USA Today publié en mai 2014, depuis 2012, plus de 55 millions d’ordonnances pour des opioïdes et autres analgésiques ont été prescrites pour des américains âgés de 65 ans et plus. De même, le nombre d’ordonnances émises aux États-Unis, pour les médicaments à base de benzodiazépines pour traiter les troubles liés à l’anxiété, est estimé à 28 millions par an pour les personnes âgées. Si l’on considère le nombre de prescriptions similaires délivrées dans le monde, c’est incroyable ! Non seulement ces médicaments rendent très dépendant, mais ils peuvent assez facilement (même involontairement) entraîner une overdose accidentelle ou la mort. L’utilisation abusive et la prescription excessive de produits pharmaceutiques est irresponsable et inutile. Les statistiques sur les ordonnances sont ahurissantes et tragiques, quand il existe des remèdes sûrs et naturels, comme le cannabis médical, réussissant à réduire de nombreux problèmes de santé sans les effets négatifs inévitables des drogues synthétiques sur le corps.

Le cannabis aide

Avouons-le, la dépendance aux opiacés aux États-Unis continue de croître à un rythme alarmant ; c’est en train de devenir un problème de santé critique avec de graves conséquences. Dans les États américains qui autorisent actuellement l’accès légal  au cannabis médical, d’innombrables patients l’ont utilisé de façon responsable et avec succès, depuis de nombreuses années pour traiter la douleur, les nausées, l’inflammation des tissus, et une multitude d’autres symptômes associés au vieillissement. Alors que les gens croient que la majorité des consommateurs d’herbe sont dans une tranche d’âge plus jeune, les personnes âgées se tournent de plus en plus vers le cannabis médical comme un remède viable pour soulager la douleur et pour aider à gérer les symptômes accompagnant l’anxiété.

Une étude publiée en Août 2014 par JAMA Internal Medicine montre que l’utilisation du cannabis peut aider les personnes à réduire leur dépendance et l’abus d’analgésiques à base d’opioïdes. L’étude de JAMA a également montré que les décès liés aux opioïdes ont baissé dans 13 États, peu après qu’ils aient légalisé la consommation de cannabis, par rapport aux États qui n’ont pas d’accès formel au cannabis médical. De plus, les États qui ont permis à certains patients l’accès légal au cannabis ont connu une baisse constante des overdoses liées aux opiacés, six ans en moyenne après que les lois sur le cannabis médical aient pris effet. Allez, battons-nous contre la dépendance !

Depuis de nombreuses générations et dans de nombreuses cultures, les gens ont appris que le cannabis est dangereux ; une drogue risquée et créant une dépendance. Des études et des statistiques récentes prouvent maintenant le contraire. Avec les données actuelles montrant les nombreux avantages du cannabis, la vérité sort au grand jour à travers le monde. Laissons maintenant le mythe se dissiper. Légalement, le cannabis est toujours considéré comme une drogue illicite ; cependant, il y a une croisade active, qui gagne du terrain dans le monde entier pour changer ce niveau de classification. Tous les faits positifs révélés par les études et les recherches en cours vont sûrement aider à soutenir le changement en faveur de la légalisation et réviser l’image obsolète de cette plante médicinale efficace.

Les Seniors et le cannabis : 10 bonnes raisons de s'y mettre - Weed Seed Shop Blog

Les Seniors et le cannabis : Dix faits intéressants à considérer

1. Tu n’as pas à le fumer !

Il y a plusieurs façons d’ingérer du cannabis médical et beaucoup de produits à base de cannabis sont disponibles. En règle générale, lorsqu’il est utilisé comme drogue récréative, le cannabis est fumé. Toutefois, les produits modernes à objectif médical peuvent être ingérés. Soit avalés sous forme de pilule, mélangés à des boissons comme une teinture, appliqués sur la peau sous forme de crème ou de lotion, ou inhalés sous forme de vapeur. Certains sans les effets psychoactifs associés à la plante.

2. Un soulagement de la douleur

Le cannabis est connu depuis longtemps pour réduire la douleur tout aussi bien, voir plus efficacement, que les médicaments synthétiques sur ordonnance. Les essais cliniques l’ont prouvé maintes et maintes fois. Les pommades infusées au cannabis sont très efficaces pour soulager l’arthrite et la douleur associée aux neuropathies. La fabrication artisanale, façon « boutique » de crèmes médicamenteuses est devenue très populaire et représente un remède efficace pour les douleurs articulaires et musculaires.

3. Un soulagement de la tension musculaire

Testé et éprouvé de nombreuses fois, le cannabis détient des propriétés anti-inflammatoires précieuses. Que tu le fume, le mange, ou l’applique localement sur la peau, sa capacité à détendre les muscles est évidente. Un abstract d’une étude récente de l’Institut National de la Santé indique que le cannabis a été largement utilisé dans la médecine antique pour traiter et guérir les troubles de l’intestin et les inflammations. Une étude de suivi est prévue pour prouver que les anciennes civilisations étaient sur la voie avec l’utilisation de traitements au cannabis pour ce que nous connaissons maintenant sous le nom de maladie de Crohn, une maladie inflammatoire grave et douloureuse affectant le système digestif. L’étude moderne de ce remède antique a démontré avec succès que les propriétés anti-inflammatoires détenues par le cannabis favorisent le traitement de cette maladie.

4. Le traitement de l’arthrite

Des études montrent régulièrement que le cannabis est utile et efficace pour traiter les symptômes associés à la polyarthrite rhumatoïde (RA) —C’est une des maladies pour lesquelles de nombreux États permettent son utilisation médicale légale. Le cannabis permet d’améliorer l’amplitude des mouvements et la mobilité, ainsi que de réduire la rigidité causée par l’inflammation des articulations. La recherche a également montré que les patients sont en mesure de réduire avec succès leurs doses d’AINS (médicament anti-inflammatoire non stéroïdien) potentiellement nocifs, par la consommation de cannabis médical ou d’autres produits à base de cannabis, comme traitement d’appoint.

5. C’est plus sain que la plupart des médicaments couramment prescrits

Le nombre de personnes âgées qui utilisent des médicaments sur ordonnance de façon quotidienne augmente inutilement chaque année de façon considérable. Les médicaments sur ordonnance peuvent causer des dommages aux organes, aux tissus, créer une dépendance chimique et même la mort… D’autre part,  le cannabis ne provoque pas de dommages aux organes et n’est pas toxique, comme le sont les médicaments. Les effets secondaires du produit sont insignifiants par comparaison. Aucun décès ou overdoses liés au cannabis n’a jamais été documenté et ses avantages puissants procurent un soulagement à une multitude de maladies et de troubles. Un autre avantage : le cannabis médical est une solution abordable—un point tout particulièrement important pour les personnes âgées ayant un revenu faible.

6. Cela ne rend pas physiquement dépendant

Les gens de tous âges, pas seulement les personnes âgées, ont peur de devenir dépendantes si elles consomment du cannabis. Les personnes qui en font un usage médical quotidiennement peuvent facilement faire un sevrage brutal, sans effets indésirables. Les effets secondaires de l’arrêt du cannabis, le cas échéant, sont tout à fait doux, semblable à ceux de l’arrêt de la consommation de produits contenant de la caféine tels que le café, le thé ou le soda. Les gens qui cherchent à soulager la douleur chronique ou des attaques d’anxiété régulières, peuvent utiliser du cannabis régulièrement, en toute sécurité, sans risquer de devenir accro. À l’inverse, le risque d’overdose accidentel de la consommation en continu de médicaments sur ordonnance est une réalité. Selon le Center for Disease Control (CDC – le centre de contrôle des maladies, Septembre 2015), la dépendance et l’abus des analgésiques sur ordonnance et des médicaments opioïdes sont responsables de 44 décès liés aux stupéfiants chaque jour aux États-Unis.

7. Ça peut réduire (voir même remplacer) le besoin en médicaments sur ordonnance

Concernant les médicaments sur ordonnance, les personnes âgées se plaignent principalement que le nombre de pilules prescrites par les médecins peut se multiplier au fil du temps. Une pilule est souvent prescrite pour contrecarrer les effets secondaires d’une autre pilule, puis une autre pilule, encore une autre, et ainsi de suite… C’est l’effet boule de neige de la prescription excessive de médicaments pharmaceutiques, ce qui devient contre-productif et même nuisible. Les propriétés curatives du cannabis ciblent les mêmes symptômes que les drogues de synthèse (inflammation des articulations, l’hypertension artérielle, la douleur chronique, les troubles digestifs, la constipation, maux de tête, l’insomnie, l’anxiété, la conscience cognitive etc.). Le cannabis a également le potentiel d’agir comme un « booster » lorsqu’il est utilisée conjointement à de nombreux médicaments couramment prescrits en améliorant les effets du médicament et en réduisant ainsi le nombre de pilules nécessaires chaque jour.

8. Il existe de nombreuses souches différentes— dont certaines sans effets psychoactifs

Le cannabis est proposé sous beaucoup de formes différentes ou « souches » ayant chacune des attributs uniques. Certaines souches offrent un soulagement de la douleur chronique ; d’autres aident à se concentrer et à avoir de l’énergie ; d’autres encore aident à soulager l’insomnie pour assurer une bonne nuit de repos. Il est important de savoir que toutes les souches de cannabis ne produisent pas le « high » ressenti par certaines personnes, une particularité que les personnes âgées peuvent craindre ou souhaitent éviter. Des souches de cannabis médical sont cultivées pour produire des effets psychoactifs minimes, voire pas du tout. Le cannabidiol—ou CBD—est la substance à la source des énormes propriétés curatives de cette plante. Il a été prouvé que le CBD soulage de la douleur, stimule la croissance de nouveaux tissus osseux, supprime les spasmes musculaires, soulage l’anxiété, augmente la concentration mentale et réduit l’inflammation des tissus. De nouvelles souches sans effets psychoactifs permettent aux patients d’être soulagés quotidiennement sans passer leur journée dans un état de « défonce ».

9. Cela ne provoque pas de lésions cérébrales ou une diminution du QI

Une idée fausse répandue au sujet de la consommation du cannabis est qu’il peut potentiellement diminuer le niveau d’intelligence de son consommateur ou causer des dommages au cerveau. Il n’existe pas de preuve ou de documentation soutenant cette théorie. En fait, une étude publiée en Septembre 2014 dans le Journal of Psychopharmacology (Journal de Psychopharmacologie) prouve tout le contraire : un traitement quotidien au cannabidiol (CBD) a entraîné une amélioration du bien-être et de la qualité du niveau de vie d’un groupe de patients atteints de Parkinson. Des études similaires avec des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie Parkinson indiquent que l’utilisation du cannabis peut favoriser de nouvelles voies neuronales, ce qui permet un arrêt progressif de la dégénérescence et des dommages aux tissus cérébraux chez les patients avec des facultés cérébrales affaiblies. Cela peut même améliorer le niveau de la fonction cérébrale au fil du temps.

10. Il s’agit d’un stimulant de l’appétit efficace

Les Seniors et le cannabis : 10 bonnes raisons de s'y mettre - Weed Seed Shop Blog

Un risque commun pour la santé, dangereux chez les personnes âgées est la perte progressive d’appétit qui peut conduire à une perte de poids, une détérioration des tissus et réduire la lucidité mentale. Le cannabis médical réussi à stimuler l’appétit et est bénéfique pour soulager la nausée.

Donc voilà ! Les personnes âgées deviennent la population de consommateurs de cannabis médical qui connaît la plus forte croissance aux États-Unis et ça marche bien pour eux ! Nous méritons tous d’être à l’aise durant le troisième âge sans causer de dommages supplémentaires à nos corps vieillissants. Nous devons à nous-mêmes d’explorer les avantages du cannabis médical et de gérer notre santé de manière naturelle, non toxique avec une substance sans danger, abordable et qui soulage la douleur. Nous te souhaitons d’être heureux et en bonne santé pour le restant de tes jours …

Comments

1 réflexion sur “Les Seniors et le cannabis : 10 bonnes raisons de s’y mettre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page