Le passe-temps favori des stoners : l’aquarium

Tout stoner se doit d’essayer un jour de pratiquer l’aquarium. C’est une étape initiatique importante sur le chemin de la plénitude cannabis. Nous allons aujourd’hui transmettre cette connaissance ancestrale. Pour découvrir les secrets des arcanes, suis les conseils de cet article !

C’est dans l’instinct de chaque stoner d’enfumer le lieu où il se trouve. On ne sait pas vraiment pourquoi, mais c’est un désir insatiable. À un moment, il faut transformer l’endroit en aquarium.

Et tout endroit peut être transformer en aquarium, du moment qu’on a suffisamment à fumer. Tu souhaites pratiquer cette discipline ésotérique de la fumette ? Nous avons quelques conseils pour toi avant l’embarquement, afin de pouvoir profiter de l’une des méthodes les plus ancestrales d’utiliser la sainte ganja.

D’où vient la pratique de l’aquarium ?

Qu’est-ce que l’aquarium – WeedSeedShop

Le concept de chiller dans un espace entièrement rempli par la fumée enivrante du cannabis n’est pas nouveau. Dès le septième siècle avant notre ère, les Scythes (un groupe de tribus nomades) utilisaient le cannabis comme substance intoxicante dans leurs bains de vapeur. On tient cette information de l’historien grec Hérodote, qui la rapportait en 450 av. J.-C., en décrivant en détail comment les Scythes mettaient leurs graines de chanvre et leur weed sur des “pierres chaudes”. Elles produisaient tant de fumée « qu’aucun bain de vapeur grec ne pouvait les surpasser », selon Hérodote.

Pour les Scythes, il s’agissait d’utiliser les pouvoirs du THC pour communiquer avec leurs ancêtres et leur rendre hommage. Certains Bédouins d’Egypte utilisent le haschich de la même manière encore de nos jours, pour “parfumer” un bain de vapeur. C’est l’une des façons les plus épiques de consommer du cannabis. Bref, l’être humain pratique l’aquarium cannabique depuis des millénaires.

Comment fait-on ?

Au cas où tu te demanderais exactement comment créer un aquarium, voici une description succincte. Il faut se mettre dans un petit espace fermé et commencer à fumer. Plus il y a de joints, mieux c’est ! L’idée est de créer beaucoup de fumée dans un très petit espace. Et de cette façon, tout le monde devient très high très vite !

Cependant, il faut se rappeler d’ouvrir une fenêtre ou une porte de temps en temps. Si l’endroit devient trop enfumé, les gens peuvent commencer à avoir la tête qui tourne – et pas de façon agréable. En fait, si vous continuez votre manège trop longtemps, les niveaux d’oxygène dans l’espace peuvent baisser de façon drastique. Donc, pour que tout se fasse de façon sécurisée, n’oublie pas d’ouvrir la fenêtre ou la porte un peu de temps en temps !

Qu’est-ce que l’aquarium – WeedSeedShop

Le monde entier est un aquarium

Puisque l’aquarium cannabique consiste juste à remplir un espace de fumée, on peut le faire n’importe où (enfin, à l’intérieur, évidemment). Il suffit d’avoir de quoi s’enfumer ! La pratique de l’aquarium ne se limite pas à la voiture (la façon classique de le faire), il est possible d’en créer dans une chambre, à l’hôtel, dans une tente, un placard, un garage, un sauna, ou même une serre ! Enfin… Faites quand même en sorte de ne pas vous faire pincer !

Pour avoir un peu d’inspiration, nous te conseillons de regarder cette vidéo de PotTV. Ces gars-là ne plaisantent pas. Ils transforment un salon entier en aquarium à l’aide de près de 450 grammes d’extraits de marijuana. Bon, c’est toujours plus simple de le faire dans un espace confiné, mais nous avons la preuve que tout est possible !

Quelques conseils

Chez Weed Seed Shop, nous pensons qu’un stoner averti en vaut deux. C’est pourquoi nous avons compilé ces quelques conseils pour que ta session d’aquarium se déroule en toute sécurité :

1. Invite des amis

Ne pratique pas l’aquarium seul. Déjà, ce n’est pas aussi amusant. Ensuite le but de cette aventure est de se défoncer à l’extrême, et il vaut toujours mieux avoir de la compagnie en cas de défonce mauvaise. L’aquarium est un événement communautaire qui devrait être partagé avec des amis, et plus il y a de gens qui fument, plus il sera facile d’enfumer l’espace.

2. Mais n’invite pas des amis non-fumeurs

Il n’est pas rare que des non-fumeurs se joignent au cercle de fumette sans participer eux-mêmes. Mais l’aquarium est un cas différent. Tout le monde dans l’espace va ressentir les effets, même sans fumer. Ce n’est pas un endroit convivial pour ceux qui n’aiment pas le THC. L’aquarium est à réserver aux amateurs de cannabis.

3. Ramenez beaucoup de weed

Qu’est-ce que l’aquarium – WeedSeedShop

Il ne s’agit d’une session de fumette ordinaire. Pour réussir l’aquarium, il faut générer beaucoup de fumée, et donc disposer de beaucoup de grosses quantités ! Plus on en fume, mieux ça fonctionne, et l’idéal est que plusieurs joints circulent à la fois. Ramenez donc une quantité d’herbe appropriée. Et quoi de mieux pour cela que sa propre herbe maison ?

4. Utilisez des joints ou des blunts

L’aquarium nécessite de la fumée. Pour des raisons évidentes, cela implique de ne pas utiliser de vapo, un appareil merveilleux mais pas approprié dans cette circonstance. Nous recommandons d’utiliser des joints ou des blunts, car ils produisent beaucoup de fumée et celle-ci a tendance à s’attarder beaucoup plus longtemps que la vapeur.

5. Allumez une bougie

Le supplément de défonce lors d’un aquarium est en partie dû au fait que dans le petit espace rempli de fumée, il n’y a pas beaucoup d’oxygène qui circule. Après un certain temps, la quantité de dioxyde de carbone va augmenter, ce qui contribue à l’effet désiré. Mais en réalité, cela peut être un peu dangereux. C’est là que la bougie entre en jeu.

Grâce à nos cours de physique du collège, nous savons qu’une flamme a besoin d’oxygène pour rester allumée. D’où l’intérêt d’allumer une bougie lors d’un aquarium. Si elle s’éteint, tu sauras qu’il est temps d’ouvrir une fenêtre ou de quitter l’espace confiné. À ce stade, la quantité d’oxygène est trop faible et c’est relativement dangereux. Ce serait dommage que l’un de vous fasse un malaise.

6. Attention aux flics !

Se faire choper en plein aquarium dans une voiture est un cliché auquel il vaut mieux échapper ! C’est l’un des endroits que les policiers en quête de stoners scrutent intensément. Tentez donc d’organiser votre session dans un endroit où vous êtes sûrs de ne rien craindre. La pire chose qui puisse arriver quand on est défoncé, c’est de devoir expliquer la situation aux hommes en bleu.

7. Que personne ne conduise pour rentrer chez lui !

L’aquarium est un événement à part entière, une sorte de cérémonie, ce qui signifie que tes potes et toi risquez de finir complètement défoncés. Prévois à l’avance où chacun dormira pour profiter de l’occasion sans avoir à conduire. Nous recommandons de ne jamais conduire sous l’influence du cannabis. Amusez-vous de façon responsable !

8. Ventilez bien quand vous aurez fini

Il est important de bien ventiler la pièce ou la voiture à la fin de l’aquarium. L’odeur de l’herbe est entêtante et elle s’attarde, et si vous faites un aquarium dans une chambre ou une voiture, ce n’est pas idéal pour les futurs visiteurs. Ouvrez une fenêtre, faites entrer de l’air frais et vaporisez du désodorisant.

Et enfin…

9. Amusez-vous !

L’aquarium se pratique depuis des millénaires, il y a bien une raison à cela. Prenez vos précautions et amusez-vous bien !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page