Comment être un bon stoner – l’étiquette de la fumette

L’étiquette de la weed - Weed Seed Shop Blog

Le cercle des stoners est un lieu d’honneur et de respect. Pour cette raison, il faut suivre certaines règles d’étiquette pour être un très bon stoner. Cet article fera de toi un suprême gentihomme ou une gente dame de la weed et t’évitera des situations embarrassantes !

Beaucoup d’entre nous préfèrent partager la weed avec nos amis plutôt que de la fumer seul. Naturellement, nous nous retrouvons souvent à partager la ganja dans une ambiance communautaire. Pour le meilleur comme pour le pire, les communautés observent toujours des règles pour maintenir l’ordre, et le cercle de la fume ne fait pas exception. Il y a des choses et d’autres à ne pas faire, comme lors d’un repas de famille.

Alors, pour être un stoner poli et courtois, voici quelques règles d’étiquette à respecter. Les voici !

Amener quelque chose à partager

Le but du cercle de fumette est le partage, alors amène quelque chose pour contribuer. La bonne nouvelle est que les fumeurs sont assez faciles à satisfaire. Si tu n’as pas de weed, amène de quoi grignoter ou de la bière.

N’essaie pas rouler si tu ne sais pas rouler

Ok, ce point d’étiquette est un peu difficile à accepter pour certains. Les rouleurs de joints en formation peuvent pratiquer dans leur temps libre ou dans des cercles réduits. Pour le grand cercle de fumette, sois honnête quant à ta capacité à rouler. Rien de pire qu’un joint qui se désagrège à la moitié. Ne te porte volontaire pour rouler le joint que si tu es sûr de tes capacités. Sinon laisse la tâche aux rouleurs plus expérimentés.

Les droits du rouleur

Le plus souvent, un cercle de fumette donnera au rouleur le droit d’allumer le joint ou le bang. Même le possesseur de la weed passe après. Cependant, dans des pays comme l’Inde la coutume veut que l’on passe le joint ou la pipe à quelqu’un d’autre (c’est le rouleur qui décide). En gros, le rouleur a tous les droits sur le joint. S’il veut l’allumer il peut, ou il peut en faire l’honneur à quelqu’un.

À gauche, à gauche !

Tous le monde sait à quel point il est dur pour un cercle de 20 personnes de maintenir une bonne rotation du joint. C’est pourquoi l’étiquette dicte de passer vers la gauche. Ainsi les choses sont simples et la rotation se maintient.

L’étiquette de la weed - Weed Seed Shop Blog

Pas de pression sur les non-fumeurs

Les non-fumeurs peuvent ne pas du tout apprécier la weed et être désagréables à ce sujet. Si tu as des amis non-fumeurs et cool, c’est un honneur. Ne leur mets pas la pression pour qu’ils fument, c’est du mauvais karma. La weed est une affaire de liberté, de relaxation et de joie, pas de pression sociale !

Attention avec la salive

Si tu dois fumer avec des gens, il ne faut pas saliver sur le joint. C’est très désagréable et un peu dégoûtant pour les autres, et quand le joint est mort à cause de ça difficile de le sauver. Si tu mets un peu de salive sur un joint ou une pipe, nettoie-la avant de la passer !

Nettoie la chambre

Rien de pire que de se faire passer un bang dont la chambre n’a pas été vidée. Ce n’est pas à la personne qui prépare la prochaine douille de le faire ! Chaque fois que c’est toi qui finis un bang ou une pipe, tu dois vider le contenu pour qu’il soit propre et prêt à être passé.

Le joint n’est pas un microphone

Quelqu’un hérite du joint et commence à raconter une histoire. Ça arrive souvent dans les cercles de fume. Quelqu’un tient le joint pendant si longtemps sans fumer qu’il se consume. Alors ça, non ! Le joint n’est pas un microphone. On peut tout à fait raconter des choses jusqu’au bout de la nuit, mais pas quand on tient le joint !

Le bang est ton ami

Les accidents arrivent, et surtout quand on est défoncé. Mais il est important de traiter le bang ou le pipe avec soin, surtout s’ils appartiennent à un autre membre du cercle. Si tu as l’honneur de fumer le bang ou la pipe de quelqu’un d’autre, traite-le avec soin !

Un bang propre pour des amis contents

Si tu as invité des amis pour fumer, assure-toi que le bang est propre avant qu’ils n’arrivent. Rien de pire que d’arriver et de se voir tendre un bong sale. La saleté enlève le goût et l’odeur de la weed. Fais ta part, et propre aux invités un bang tout propre pour fumer.

L’étiquette de la weed - Weed Seed Shop Blog

Ne crache pas ta fumer sur les gens

C’est très désagréable de fumer à la tête des gens. Le seul cas où c’est approprié c’est dans le cadre d’une soufflette. La règle vaut double s’il y a des non-fumeurs dans le cercle.

Préviens tout le monde si tu es malade

Parfois, on est malade, c’est normal. Mais si tu l’es, l’étiquette veut que tu préviennes les autres fumeurs. Cela devrait être une décision collective de prendre le risque de partager. Tes amis ne vont pas beaucoup t’aimer si tu les contamines tous à leur insu, alors sois honnête !

Sois gentil, ne sois pas la police du fun !

La règle la plus importante de l’étiquette de la fume. La weed est l’occasion de passer un bon moment, et cette liste de règles ne doit pas servir d’excuse pour jouer les tyrans dans le cercle de fumette. Parfois, l’ordre laisse place au chaos. C’est normal !

Si quelqu’un t’invite pour fumer, sois gracieux, reconnaissant et respectueux. C’est une bénédiction d’avoir un endroit cool pour chiller et fumer. Tout le monde est le bienvenu dans le cercle de fumette.

Comments

1 réflexion sur “Comment être un bon stoner – l’étiquette de la fumette”

  1. Étant fumeur depuis plus de 30 ans, déjà, et un grand adepte de Chillum italien (de vrais… j’entends), je suis fort surpris d’entendre que lorsque l’on fume à plusieurs le joint tourne à gauche !.
    Pour ma part, et ayant beaucoup fumé au Maroc, mais surtout aux Indes, à Goa, où j’ai d’ailleurs pris goût au Chillum, je ne vous conseille pas de passer un Chillum, voire un joint (personne n’en fume là bas hormis les touristes) par la gauche; de même tendre quelque chose, de l’argent etc., avec la main gauche est extrêmement mal vue. C’est même un affront, celle-ci étant dévolue à s’essuyer après être allé aux toilettes ?.
    Donc, à ma connaissance, non, on ne passe jamais le oinj par la gauche !!!.
    Cela dis, faites comme bon vous semble.

    Peace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page