Les vapos partie 2 : comment marche un vaporisateur ?

Les vaporisateurs ne fonctionnent pas tous de la même façon, et selon tes besoins tu dois savoir ce qu’il te faut. Le principe de la vaporisation est ancien, mais certains modèles actuels sont à la pointe de la technologie. Entre fume ancestrale et fume du futur, découvre ce guide des vaporisateurs pour ne pas te tromper lors de ton achat !

Si tu as pris la décision de vaporiser de la weed plutôt que de la fumer, il est intéressant de savoir comment fonctionne un vaporisateur. Cela t’aidera à comprendre ce qui entre dans ton corps et comment on passe d’un bourgeon vert duveteux à une vapeur d’eau épaisse et riche en cannabinoïdes. Avoir une compréhension de ce mécanisme te préparera à choisir un vaporisateur et te rendra plus compétent en devenant un connaisseur en cannabis et en vaporisateur.

Les vaporisateurs fonctionnent en chauffant l’herbe à une température suffisante pour la vaporiser mais pas assez chaude pour la brûler. En conséquence, le cannabis dégage de la vapeur, au lieu de fumée et c’est ce que tu inhales dans tes poumons. Un vaporisateur chauffe généralement le cannabis à une température de 200° C, juste assez pour créer de la vapeur mais pas suffisamment pour brûler la matière végétale.

Même si tous les vaporisateurs semblent différents dans leurs formes et dans leurs tailles, leur fonction première est la même. Ils nécessitent de l’électricité ou de la chaleur pour chauffer le cannabis jusqu’au point où il peut s’évaporer dans l’appareil et être transporté dans ton corps à travers un tube.

Convection contre conduction

Les vapos partie 2 : comment marche un vaporisateur ? - Weed Seed Shop Blog

En général, il existe deux façons de vaporiser du cannabis connues comme étant la convection et la conduction. Ce sont généralement ces deux fonctions que l’on retrouve dans les vaporisateurs portables mais les vaporisateurs de table fonctionnent de manière similaire. La conduction a été la première technologie utilisée pour les vaporisateurs, la convection est venue ensuite. Les vaporisateurs les plus récents et les plus couteux utilisent un système de convection.  Les deux systèmes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Dans les deux cas, la chaleur générée par le vaporisateur crée une vapeur d’eau qui contient des huiles essentielles de cannabis. Cependant, les deux technologies libèrent ces huiles essentielles de façon différente, produisant un résultat et une expérience différents.

La conduction est la première méthode utilisée pour les vaporisateurs et elle fonctionne en appliquant la chaleur directement sur la matière végétale, afin de la vaporiser. Autrement dit, le cannabis touche quelque chose de chaud et la vapeur est créée. L’inconvénient de cette méthode est que seule la partie de la plante en contact avec la surface chaude est vaporisée. Le reste est intact. L’utilisateur doit parfois déplacer son herbe dans la chambre pendant le processus de vaporisation pour que tout le produit soit vaporisé. Augmenter la chaleur de l’appareil n’aide pas mais risque au contraire de la brûler.

La deuxième méthode est la convection. Dans ce cas, la surface chaude et le cannabis sont stockés dans deux chambres différentes au sein du vaporisateur. De l’air chaud est ensuite soufflé depuis la source de chaleur. Avec la convection, la matière végétale n’est pas en contact avec la source de chaleur mais seulement avec l’air chaud qui circule au travers d’elle. La chaleur se disperse donc beaucoup plus uniformément sur la matière végétale, et l’atteint en totalité. C’est une meilleure option pour une meilleure expérience de vaporisation, mais ces modèles sont généralement plus chers que ceux qui utilisent la méthode de conduction.

L’utilisation du vaporisateur

Aucun des processus décrits ci-dessus ne se produit, tant que tu n’as pas commencé à utiliser le vaporisateur. Seuls les vaporisateurs de table vaporisent avant que l’utilisateur inspire dans l’embout. Pour tous les vaporisateurs portables, le processus est simultané avec le fait d’inhaler. Chaque vaporisateur réagit différemment lorsque tu tires dessus et certains sont plus faciles à utiliser que d’autres. Pour cette raison le choix d’un vaporisateur peut être difficile et dépend en grande partie de la façon dont tu veux t’en servir.

Tout ce qui vient d’être décrit sur le vaporisateur fonctionne avec n’importe quelle herbe ou plante. Donc si tu as de l’herbe dans ton jardin ou même des fleurs aromatiques que tu aimerais fumer, tu peux les vaporiser, c’est extrêmement sain pour toi. Tu peux même essayer de mélanger ton herbe verte avec quelques fleurs dans un vaporisateur et voir comment la saveur diffère et l’effet que ça a pour toi. Dans tous les cas, c’est juste de la vapeur d’eau contenant des huiles essentielles qui sont ingérées par ton corps !

Les vapos partie 2 : comment marche un vaporisateur ? - Weed Seed Shop Blog

Choisir un vaporisateur qui marche pour toi

Bien qu’un vaporisateur soit plus cher qu’un paquet de papier à rouler Zig Zag, il offre tout de même une expérience de cannabis plus saine et plus heureuse pour toi. Maintenant que tu connais la différence entre fumer et vaporiser et comment fonctionne un vaporisateur, voyons quel vaporisateur tu vas choisir.

Il est important de tenir compte de ses besoins personnels lorsqu’on envisage d’acheter un vaporisateur. La consommation de cannabis est une expérience extrêmement personnelle et le choix de ton appareil l’est également.

Un certain nombre de modèles différents sont disponibles, et ils s’adaptent aux différents besoins des gens. Certains vaporisateurs acceptent directement la matière végétale, d’autres utilisent des extraits. Le choix de ton vaporisateur va fortement dépendre de ta consommation de cannabis personnelle et tout particulièrement, de la forme de weed que tu préfères consommer en général. Le prochain article de cette série t’aide à déterminer quel vaporisateur est le mieux adapté à tes besoins!

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page