Les utilisations du cannabis à travers les âges

Les utilisations du cannabis à travers les âges

Sais-tu comment les hommes ont découvert la marijuana ? C’est une histoire qui commence en Chine, il y a 10 000 ans, et qui continue encore aujourd’hui. Lis cet article pour découvrir les usages du cannabis dans l’histoire, avant qu’il n’arrive dans ton jardin.

L’histoire mystérieuse du cannabis s’étend aux quatre coins de la planète Terre, allant de la médecine chinoise antique à un intoxiquant récréatif pour les Grecs anciens. Le cannabis a planté sa graine partout dans le monde et chaque différente culture en a un usage indigène qui lui est propre. Mystérieusement, la plante s’adapte à la plupart des climats dans le monde, ce qui signifie qu’elle a été disponible pour la majeure partie de l’humanité au cours des âges.

Il est probablement assuré que la marijuana a été une des premières cultures agricoles à être utilisée par les êtres humains, devenant ainsi l’un des facteurs déterminants pour la civilisation. Son histoire est si vaste, que pour la découvrir il est plus facile de le faire par régions. L’examen de l’histoire de l’utilisation du cannabis permet d’avoir une image plus grande de son habitat d’origine, ainsi que de la façon dont la plante a fait son chemin dans l’économie.

De l’utilisation récréative à la fabrication de matériaux industriels, le cannabis est l’une des plantes les plus anciennes à être utilisée dans l’histoire humaine. Cet article propose une exploration chronologique des usages du cannabis à travers l’histoire pour favoriser la compréhension de la façon dont la marijuana est arrivée dans la vie d’une personne lambda au 21ème siècle.

Commençons à ses débuts en Chine

La Chine est le meilleur endroit pour commencer cette histoire. Pour trouver le premier signe de la consommation du cannabis, inutile de faire une recherche dans des document écrits. En effet, l’utilisation du cannabis par les hommes est antérieure à l’écriture, donc à tout document écrit.

Le plus ancien signe identifiable de l’utilisation du chanvre remonte à environ 8000 ans avant J.C. Il a été trouvé dans un morceau de poterie dans village Taïwanais. Une identification de l’utilisation du chanvre à des fins industrielles qui remonte aussi loin, signifie que la marijuana pourrait sans doute être une des premières cultures agricoles utilisée par les hommes. Carl Sagan a survolé ce sujet dans son livre, « The Dragons of Eden, Speculations on the Origin of Human Intelligence » (Les dragons de l’Éden : Spéculations sur l’origine de l’intelligence humaine), publié en 1977. Il écrit : « Ce serait une ironie intéressante si dans l’histoire humaine, la culture de la marijuana avait conduit à l’invention de l’agriculture et par conséquent à la civilisation. »

À partir de 4000 avant J.C., toutes les utilisations connues de marijuana provenaient de Chine et du Turkestan. Elle était principalement utilisée comme huile pour l’alimentation et pour des textiles fabriqués à partir de chanvre. Puis, en 2700 avant J.C., l’empereur Shen Neng de Chine a signalé l’avoir consommé pour la première fois à des fins récréatives.

Le Bhang en Inde

Le Bhang en Inde

La marijuana apparaît ensuite dans d’anciens textes hindous provenant d’Inde. Elle a été spécifiquement mentionnée pour la première fois dans le texte sacré Atharva-Véda (La science des charmes). Elle y est décrite comme étant une plante utilisée pour les rituels sacrés et principalement en offrande à Shiva. Dans ce texte, le cannabis (surtout quand il est préparé en bhang) est l’Herbe Sacrée.

La première mention de l’usage de cannabis en Inde date de 2000 ans avant J.C., mais il est probable que l’histoire de son utilisation remonte plus loin. Le bhang est préparé avec des feuilles sèches, des graines et des tiges de cannabis. Elles sont broyées en une pâte, puis mélangé avec du lait, du ghee et des épices pour le goût.

Dans les temps védiques, ce mélange a été utilisé pour stimuler la méditation et aider à atteindre les états de méditation transcendantale. Cependant, il fait aussi partie intégrante de la culture médicinale de l’époque, en tant que traitement pour la fièvre, la dysenterie, les insolations, expulser le mucus, aider la digestion et l’appétit, pour guérir les troubles du langage (comme le zézaiement) et pour donner une conscience aiguë du corps.

Le cannabis médicinal pour les anciens égyptiens

Les anciens égyptiens étaient intrinsèquement liés à l’utilisation des plantes sacrées, en particulier pour leurs rituels. Le cannabis est signalé sur des papyrus égyptiens remontant à 1300 avant J.C., comme étant utilisé à des fins médicinales. Un certain nombre de textes égyptiens anciens mentionnent l’usage du cannabis dans les rituels et les pratiques médicales, y compris le Papyrus Ebers et le Papyrus de Berlin.

Les anciens égyptiens ont noté dans leurs textes avoir utilisé du cannabis pour soulager la douleur des hémorroïdes, les troubles oculaires et comme offrandes lors des rituels pour l’au-delà.

Le cannabis arrive en Europe

Il n’y a aucune mention de la présence du cannabis en Europe jusqu’à l’an 400 avant J.C., quand il a été rapporté comme étant utilisé pour des cordes de chanvre en Russie. La mention la plus connue de l’apparition de la marijuana en Europe remonte à la tribu eurasienne nomade, les Scythes.

Les Scythes étaient une tribu nomade venant d’Iran, vivant dans de vastes territoires et parcourant de longues distances à travers l’Eurasie. Ils pratiquaient une utilisation rituelle du cannabis, croyant que la plante portait une connaissance sacrée ancienne. Bien que son utilisation n’ait pas été mentionnée dans les écrits des Scythes, des objets ont été trouvés qui contenaient des graines de cannabis datant de 700 ans avant J.C. Les Scythes utilisaient les graines de cannabis comme offrandes pour l’au-delà dans les tombes royales. Des tentes utilisées pour les anciens rituels mortuaires ont été découvertes et, en dehors de ces tentes, se trouvaient des sachets contenant des graines de cannabis. C’est ainsi que le cannabis a trouvé son chemin vers l’Europe du Nord.

Vers l’an 430 avant J.C., le cannabis est apparu abondamment dans les textes d’Hérodote, dont les écrits soutenaient l’utilisation rituelle introduite par les Scythes. Ainsi, le cannabis est devenu un outil rituel et récréatif pour les grecs anciens, et environ 200 ans plus tard, la corde de chanvre est apparue en Grèce.

L’essor de la marijuana médicale et industrielle

L’essor de la marijuana médicale et industrielle

Dès 400 avant J.C., la marijuana avait effectivement planté sa graine partout dans le monde. Il est très probable que la marijuana fut utilisée bien avant que l’on ait des témoignages écrits. Quand la marijuana fit son apparition en Asie, en Afrique puis en Europe, elle avait déjà commencé à être un outil majeur de l’agriculture pour les hommes.

La toute première mention de l’invention du papier de chanvre remonte à 100 avant J.C. en Chine. Peu de temps après, les Vikings ont amené de la corde et des graines de chanvre en Irlande et ont commencé à tirer parti de son utilisation industrielle. En 900 après J.C., les Arabes ont appris des techniques pour fabriquer des matériaux industriels avec le chanvre.

Au milieu des années 1500, le roi Henri taxait les agriculteurs en Angleterre s’ils refusaient de cultiver du chanvre pour un usage industriel. Ses avantages dans l’industrie ont commencé à se répandre à travers le monde, et presque toutes les cultures profitaient de ses propriétés médicinales et industrielles à ce moment de l’histoire humaine. L’usage médical de la marijuana a été rapporté par les médecins en France, au Portugal, en Chine, en Grèce et en Grande-Bretagne. Au milieu des années 1700, le cannabis faisait officiellement parti des officines médicales en Nouvelle-Angleterre.

Le 19ème siècle a assisté à l’épanouissement de la production de marijuana médicale et industrielle aux États-Unis. Des plantations ont surgi dans le Mississippi, la Géorgie, la Californie, la Caroline du Sud, le Nebraska, New York, et le Kentucky. Durant ce siècle, la marijuana fut largement reconnue comme étant un produit médicinal bénéfique à travers le monde et de nombreux médecins l’utilisaient pour ses propriétés médicales. Elle était disponible en grande quantité dans les officines et elle faisait partie de la culture médicale mondiale.

La reconnexion spirituelle de la Marijuana

Selon les premiers témoignages concernant l’utilisation de la marijuana par l’homme, elle jouait un rôle crucial dans la pratique spirituelle puis elle est rapidement devenue un outil médical et industriel très rentable. À cette époque, une grande partie du monde utilisait le cannabis dans l’agriculture, fabriquant des produits à des fins médicales ou industrielles. Cependant, vers l’an 1100 de notre ère, le cannabis a fait une réapparition dans la spiritualité humaine à travers les Perses et le soufisme.

Le maître Sufi Sheik Haydar a utilisé la plante en Perse et, suivant son exemple, les dévots mystiques ont commencé à l’utiliser comme aide spirituelle. Ainsi, la marijuana a fait son chemin dans toute la région, à Bahreïn, en Iran et en Syrie. Des pipes éthiopiennes contenant du cannabis ont été trouvées, suggérant que, peu de temps après, la marijuana a commencé à voyager dans la plupart des pays africains.

Reefer Madness et la prohibition

Le développement de l’usage de la marijuana médicinale, spirituelle et industrielle a mené en quelque sorte à la prohibition au début des années 1900. Elle a commencé aux États-Unis puis s’est répandue à travers le monde. La marijuana devint alors une des drogues les plus « dangereuses », et la propagande gouvernementale contre le cannabis était énorme.

Toutefois, cela ne signifie pas que l’utilisation du cannabis s’est arrêtée ou même qu’elle a diminué. Les hommes ont continué à consommer le cannabis malgré l’interdiction, à des fins récréatives et médicinales. Les avantages de l’utilisation du cannabis ont été évidents à travers l’histoire et n’ont jamais été ignorés par les êtres humains, même après qu’ils aient été informés des dangers de la plante.

L’histoire la plus récente de la marijuana permet de constater que la prohibition est en train de disparaître. C’est presque comme si nous effectuions une marche arrière à travers l’histoire de l’herbe, pour renouer avec toutes ses utilisations. Avec le recul, il semble impossible d’envisager que la prohibition puisse marcher. La marijuana avait déjà été utilisée par l’homme depuis des milliers d’années avant qu’elle soit interdite. L’usage du cannabis étant déjà profondément ancré dans la culture humaine, la possibilité d’en priver les hommes était mince.

Depuis plus de 10 000 ans, la marijuana a grandi dans la conscience des êtres humains. Elle fait partie de notre initiation spirituelle, de nos progrès médicaux et est utile dans l’industrie. Elle pourrait très bien avoir été le catalyseur du développement de la civilisation humaine telle qu’elle est aujourd’hui.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page