Comment créer des graines de cannabis féminisées

Comment créer des graines de cannabis féminisées - WeedSeedShop

Plus on gagne en expérience dans la culture du cannabis, plus on veut les limites du possible… jusqu’à créer son propre lot de graines femelles ! C’est une pratique qui demande du temps et de la dextérité, mais qui n’a rien d’impossible. Continue ta lecture pour apprendre comment faire tes propres graines de cannabis féminisées !

Si tu t’intéresses à la génétique du cannabis et à l’autoproduction, apprendre à faire tes propres graines de cannabis féminisées ne peut que t’être profitable. Certains producteurs arrivent à un moment où faire pousser de gros bourgeons ne suffit pas. La prochaine étape logique est de commencer à créer ses propres souches !

Cette méthode peut également être utilisée lorsque tu trouves un génotype ou un phénotype que tu aimes. Tu peux reproduire une autre série de graines féminisées et avoir un jardin cannabique entier rempli de ta variété préférée. Quelle que soit la raison pour laquelle tu choisis de faire tes propres graines de cannabis féminisées, c’est un processus amusant. Et bien sûr, tu en apprendras un peu plus sur l’anatomie de la plante en chemin !

Que sont les graines féminisées ?

Quand tu achètes un lot de graines régulières, il y a une chance sur deux que chaque graine soit femelle. La raison pour laquelle c’est important est, bien sûr, parce que la plante femelle est celle qui fleurit et qu’on aime fumer par la suite. Les plantes mâles quand à elles ne produisent que du pollen. Si ce pollen interagit avec les fleurs des plantes femelles, celles-ci produisent plus de graines. C’est pourquoi les plantes mâles sont généralement identifiées très tôt et séparées des plantes femelles.

Pour les producteurs qui ne sont pas particulièrement intéressés par la création cannabique – auquel cas aucune plante mâle n’est nécessaire – les graines féminisées sont le choix le plus logique : 99,9% d’entre elles donneront des plantes femelles, une garantie quasi-absolue de succès.

Alors, pourquoi créer les siennes propres ? Il y a peut-être une variété que tu aimes vraiment, et tu as deux plantes femelles mais pas de plantes mâles. Ou alors tu veux garantir au maximum la pureté de la lignée de cette souche !

Au final, même dans un seul sac de graines, il peut y avoir un peu de variance dans le phénotype. Cette technique te permet donc de croiser tes variétés préférées jusqu’à te retrouver avec un lot presque pur de graines féminisées de ta variété préférée !

Comment créer des graines féminisées

Comment créer des graines de cannabis féminisées - WeedSeedShop

Il y a deux approches pour créer ses propres graines féminisées, à savoir la rodélisation et l’argent colloïdal. Des deux, la rodélisation est la facile, bien que les résultats ne soient pas toujours garantis. La difficulté de l’utilisation de l’argent colloïdal comme méthode de féminisation vient de la fabrication de l’argent colloïdal lui-même. Le processus est plus aisé si on l’achète directement.

Les deux méthodes suivent le même principe, c’est-à-dire que lorsqu’une plante femelle est soumise à certaines contraintes ou pressions, elle produit du pollen. Avec ce pollen, tu peux fertiliser une autre plante femelle. Puique toutes les parties proviennent de femelles, les graines qui en résultent seront donc toutes des graines femelles.

1. Comment faire des graines féminisées via la rodélisation

Le processus de rodélisation pour créer des graines de cannabis féminisées consiste à laisser la plante femelle dans sa phase de floraison après le point de récolte. Ceci stresse la plante, et quand elle commence à remarquer que quelque chose cloche, elle peut réagir en créant du pollen.

L’inconvénient est que toutes les souches ne sont pas égales, et certaines plantes peuvent ne pas réagir du tout à cette extension de la période de floraison. Il se pourrait même que tu gâches ainsi une plante parfaitement saine.

Si tu réussis et qu’une de tes plantes femelles se met à générer du pollen, retire-la immédiatement de ton espace de culture pour ne pas déranger les autres plantes.

On récolte le pollen dans une enveloppe en le raclant avec un morceau de papier. Il faut ensuite utiliser un pinceau pour l’étaler sur l’une de tes plantes femelles. Le pollen peut être stocké au congélateur.

Si tu sais par expérience qu’un certain génotype réagit toujours de cette manière dans cette circonstance particulière, alors tu peut être sûr du succès de l’opération à chaque fois. Cependant, si tu expérimentes pour la première fois, tu risques de perdre beaucoup de bonne weed et de ne jamais recevoir de pollen en retour.

Ceci pourrait te faire reconsidérer le choix de cette option. L’un des avantages les plus importants de la rodélisation par rapport à l’argent colloïdal est qu’elle est naturelle, et ne nécessite pas l’emploi d’un matériau chimique extérieur.

2. Comment créer des graines féminisées avec de l’argent colloïdal

Si tu achètes de l’argent colloïdal (c’est assez cher) en pharmacie ou chez un grossiste (pour la culture commerciale), alors le processus de création de graines féminisées peut être très facile, mais il faut de l’argent colloïdal avec concentration très élevée.

Une fois que tu as ta solution d’argent colloïdal, tu dois sélectionner l’une de tes plantes femelles et commencer à pulvériser tous les jours après le début de la floraison. Pour une raison que nous ne connaissons pas encore, la pulvérisation d’argent colloïdal sur une plante femelle de cannabis la pousse à produire du pollen.

Dans les deux semaines, la plante choisie devrait générer du pollen, mais la durée varie en fonction de la souche et de l’environnement. Une fois qu’elle commence, sépare la de toutes les autres plantes femelles pour éviter la pollinisation croisée.

Comment créer des graines de cannabis féminisées - WeedSeedShop

Tu peux faire exactement la même chose qu’avec la rodélisation en recueillant le pollen et en le stockant. Que tu décides de l’utiliser sur une future plante femelle ou sur celle que tu as actuellement, il faudra l’étaler avec un pinceau ou une brosse.

L’inconvénient avec l’utilisation de l’argent colloïdal est qu’il n’est sûr pour l’ingestion qu’à de très petites concentrations. En fait, à des concentrations élevées, il peut être mauvais la santé et même toxique. Toute partie de la plante de cannabis qui entre en contact avec votre solution d’argent colloïdal ne peut pas être utilisée. Cela signifie qu’aucun de ces bourgeons ne peut être récupéré. Tu ne peux pas faire de comestible, de teinture ou de topique avec. Ce serait
trop dangereux.

Certains producteurs choisissent de pulvériser certains endroits (très soigneusement) pour éviter d’avoir à jeter toute la plante par la suite. Si tu choisis de le faire, tu dois être extrêmement prudent quant à l’endroit où tu pulvérises la solution, en prenant soin de ne pas entrer en contact avec d’autres parties de la plante.

La pollinisation d’une plante femelle

Maintenant que tu as le pollen d’une plante femelle, il ne te reste plus qu’à polliniser une autre plante de ton jardin pour créer un lot de graines féminisées. C’est un processus délicat, alors agis avec prudence !

La pollinisation devrait commencer environ 2-3 semaines après la floraison. Avec un petit pinceau, commence à étaler le pollen recueilli sur les bourgeons et les branches que tu souhaites polliniser. Comme mentionné plus haut, laisse des bourgeons pour d’autres usages ou pollinise l’ensemble de la plante.

Le développement complet des graines peut prendre jusqu’à 6 semaines. Il peut être difficile de garder les plantes vivantes sur cette durée, mais c’est important pour obtenir des graines viables.

Et voilà, tu as des graines de cannabis féminisées ! Cela signifie que très bientôt, tu pourras faire pousser tout un tas de plantes femelles. Mais peut-être que tu ne souhaites pas les planter tout de suite. Si tu stockes des graines, assure-toi de le faire correctement afin de ne pas gaspiller un lot parfait de graines féminisées faites maison.

Il est important de savoir que beaucoup de plantes peuvent être gâchées lors de ce processus, que ce soit par pollinisation croisée ou par perte à cause de l’absence de production de pollen.

La création de graines peut être considérée comme une forme d’art, et la reproduction des graines féminisées ne l’est pas moins. Ne sois pas trop déçu si la première tentative échoue. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend et le prochain essai sera plus concluant !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Emma Ryte

    Emma Ryte

    Je suis née en Allemagne, j'ai vécu mon enfance en Angleterre et mon adolescence aux États-Unis. Mes parents sont de vrais hippies et c'est pour cette raison qu'ils m'ont permis de m'exprimer en toute liberté et de développer ma passion pour la plante de cannabis. Mon amour de l'écriture est venu après. Écrire sur le sujet m'a appris une foule de choses sur la consommation, la culture, les bienfaits et les applications industrielles de la plante, sans oublier que j'adore partager ces connaissances avec vous ! Je viens à Amsterdam le plus souvent possible. J'aime l'attitude que les gens ont vis-à-vis de l'herbe, ça me permet d'essayer des choses nouvelles et de découvrir les derniers développements du secteur. La personne avec laquelle j'adorerais fumer un joint est Stevie Wonder. J'aime me détendre sur sa musique quand je plane et j'adorerais le rencontrer !
    En savoir plus
Retour haut de page