Les flavonoïdes : une partie méconnue du cannabis

Que sont les flavonoïdes ? - WeedSeedShop

Quand on s’intéresse de près à la composition du cannabis, son étonnante complexité est indéniable. Cette plante est faite de beaucoup plus que du THC et du CBD, bien que ces cannabinoïdes soient les plus connus. Le cannabis est riche en terpènes, trichomes et un groupe très particulier de phytonutriments : les flavonoïdes. Pour en savoir plus sur ces derniers et ce qu’ils apportent au cannabis, continue ta lecture.

Quand on parle de cannabis, la conversation porte presque toujours sur le THC et le CBD. Mais cette plante ne s’arrête pas à ces deux composés ! Il existe plus de 400 composés chimiques dans la plante de cannabis, et chacun contribue à sa façon à l’ensemble que nous aimons !

Les flavonoïdes sont souvent négligés dans la composition du cannabis. Les terpènes, les trichomes et les cannabinoïdes attirent beaucoup l’attention, tandis que la plupart des amateurs ignorent jusqu’à l’existence des flavonoïdes. Mais ceux-ci peuvent représenter jusqu’à 2,5% de la composition de la plante en poids sec.

Bien que très peu de recherches aient été faites, on peut affirmer que les flavonoïdes jouent un rôle énorme dans l’apparence de la plante de cannabis et qu’ils ont un effet sur l’expérience globale qu’elle génère.

Que sont les flavonoïdes ?

Les composés flavonoïdes ne sont pas spécifiques au cannabis et existent dans l’ensemble du le règne végétal. Ils constituent un groupe très diversifié de phytonutriments (des produits chimiques végétaux) que l’on retrouve dans presque tous les fruits consommés par les humains.

Les botanistes et les amateurs de plantes savent que la chlorophylle est généralement responsable la couleur verte d’une plante. Mais qu’en est-il de toutes ces plantes qui ont d’autres couleurs ? Eh bien, comme tu peux t’en douter, c’est à cause des flavonoïdes !

Fait intéressant, le mot flavonoïde vient du latin flavus, qui signifie jaune. Les flavonoïdes tels que l’anthocyane sont responsables de la couleur violette profonde tant appréciée de variétés comme la New Purple Power ! Ainsi, toutes les plantes aux couleurs riches contiennent des flavonoïdes, et le cannabis en fait partie.

Les flavonoïdes n’offrent rien en termes d’effet psychotrope, mais ils confèrent aux plantes une partie importante de leur personnalité. De la même manière que certains terpènes induisent dans telle ou telle variété de cannabis, une plante contenant certains flavonoïdes acquiert un caractère qui lui est propre.

On a pour l’instant identifié 6000 flavonoïdes, ce qui en fait le plus grand groupe de phytonutriments selon les experts. Ils ont été largement étudiés dans le règne végétal (à l’exception du cannabis) du fait des vertus médicinales de certaines plantes. Les bienfaits des flavonoïdes en matière de santé sont liés à la peau, au fonctionnement du cerveau, à la glycémie et à la pression artérielle.

Il semble donc que les flavonoïdes jouent un rôle énorme dans la botanique dans son ensemble. Regardons de plus près quels flavonoïdes peuvent être trouvés spécifiquement dans le cannabis, et le rôle potentiel qu’ils jouent dans la façon dont le cannabis fonctionne comme un médicament.

Les vertus médicinales des flavonoïdes du cannabis

De tous les différents groupes de composés qu’on trouve dans la plante de cannabis, les flavonoïdes sont les moins étudiés. Mais cela ne les rend pas moins précieux ni moins influents au niveau de l’effet de la weed sur le consommateur !

Les flavonoïdes sont en effet actifs sur le plan pharmacologique ! Les scientifiques ont commencé à étudier la possibilité qu’ils donnent aux plantes une certaine valeur médicinale. Cependant, ils sont d’accord pour dire qu’ils agissent conjointement avec d’autres composés d’une plante pour produire ces effets médicinaux.

Au total, une vingtaine de flavonoïdes différents ont été identifiés dans la plante de cannabis. Certains d’entre eux sont exclusifs au cannabis, mais d’autres se retrouvent dans d’autres plantes et légumes.

  • Les cannaflavines A, B et C : Ces flavonoïdes sont spécifiques au cannabis et ne se retrouvent dans aucune autre plante. Les cannaflavines A et B ont été découverts dans les années 1980 par le docteur Marilyn Barett, tandis que la cannaflavine C a été isolé en 2013.
    La cannaflavine A est réputé avoir 30 fois le pouvoir de l’aspirine pour l’inhibition de la PGE-2, un médiateur de l’inflammation, en particulier dans des maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde.
  • La quercétine : La quercétine flavonoïde se trouve dans de nombreuses plantes. On pense que c’est la partie “super” dans certains “super aliments” tels les bleuets et le brocoli. Elle a des propriétés anti-vieillissement et il s’agit un anti-inflammatoire puissant.
Que sont les flavonoïdes ? - WeedSeedShop
  • Le kaempférol : un flavonoïde qu’on trouve dans les légumes crucifères et qui est étudié pour ses propriétés anticancéreuses.
  • Le bêta-sitostérol : Le bêta-sitostérol est considéré par la Food and Drug Administration des États-Unis comme ayant des propriétés qui réduisent le risque de maladie coronarienne. Ce flavonoïde est beaucoup utilisé dans des médicaments qu’on peut trouver en pharmacie, notamment pour traiter les coupures et les brûlures à l’aide de baumes, et on le retrouve jusque dans des méthodes de prévention du cancer du côlon. On dit même que les coureurs de marathon utilisent parfois ce composé pour traiter leurs enflures et douleurs post-course.

Le cannabis, c’est bien plus que les cannabinoïdes !

Même si les cannabinoïdes sont les éléments les plus connus du cannabis, la plante elle-même est beaucoup plus riche que ça. C’est un mélange incroyable de tant de composés différents que leur réunion synergique et l’effet qu’elle produit tient du miracle.

Les flavonoïdes, bien que présents depuis l’origine de la plante, sont trop peu étudiés et il y a encore beaucoup à apprendre à leur sujet. Ce qu’on peut affirmer, c’est qu’ils sont une autre pièce du puzzle du cannabis.

Il ne fait aucun doute que les flavonoïdes participent à l’effet d’entourage du cannabis. Quand quelqu’un utilise des distillats de cannabis, par exemple, il perd tous ces composés et leurs effets.

Alors la prochaine fois que tu prends part à une conversation sur la weed et que tout le monde parle de cannabinoïdes et de terpènes, tu peux balancer tes connaissances sur les flavonoïdes ! Ils pourraient être tout aussi responsables des pouvoirs thérapeutiques du cannabis que le CBD et le THC. Plus nous en apprenons sur le cannabis, plus sa complexité et sa richesse se font jour.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Emma Ryte

    Emma Ryte

    Je suis née en Allemagne, j'ai vécu mon enfance en Angleterre et mon adolescence aux États-Unis. Mes parents sont de vrais hippies et c'est pour cette raison qu'ils m'ont permis de m'exprimer en toute liberté et de développer ma passion pour la plante de cannabis. Mon amour de l'écriture est venu après. Écrire sur le sujet m'a appris une foule de choses sur la consommation, la culture, les bienfaits et les applications industrielles de la plante, sans oublier que j'adore partager ces connaissances avec vous ! Je viens à Amsterdam le plus souvent possible. J'aime l'attitude que les gens ont vis-à-vis de l'herbe, ça me permet d'essayer des choses nouvelles et de découvrir les derniers développements du secteur. La personne avec laquelle j'adorerais fumer un joint est Stevie Wonder. J'aime me détendre sur sa musique quand je plane et j'adorerais le rencontrer !
    En savoir plus
Retour haut de page