Comment nettoyer un bang en 9 étapes

Comment nettoyer un bang en 9 étapes - WeedSeedShop

Tout stoner qui se respecte devrait maintenir son ou ses bang(s) dans un parfait état. Quelle horreur que de couler une douille dans un bang qui n’a pas été nettoyé depuis des mois ! Sérieusement, ne sois pas ce gars-là, et lis cet article pour apprendre à nettoyer un bang.

Si seulement tu pouvais voir mon visage à chaque fois qu’on me tend un bang sale – une image vaut mille mots. Et si tes invités ne font pas la même tête dans la même situation, c’est parce qu’ils sont très bien élevés, mieux que moi sans doute.

C’est déjà un véritable blasphème de fumer dans un bang sale, alors ceux qui en tendent un à leurs camarades de fumette brûlent en Enfer. Si tu veux donc garder tes amis, nettoie ton bang avant qu’ils ne débarquent.

Tu ne servirais pas le dîner dans une assiette qui traîne depuis des mois, n’est-ce pas ? C’est vraiment la seule analogie qui vaille. D’ailleurs, le fait de fumer dans un bang sale affecte aussi fortement le goût.

Bref, un stoner respectable, s’il est amateur de douilles, présentera à ses amis un bang fraîchement nettoyé et scintillant de propreté qui produira une fumée douce et agréable. Voilà comment il faut nettoyer son bang !

Se préparer pour le grand nettoyage

Comment nettoyer un bang en 9 étapes - WeedSeedShop

Ce n’est pas bien long si tu es le genre de fumeur qui nettoie régulièrement son bang. Cependant, il est facile de se laisser aller et de se retrouver avec un bang couvert de crasse. Dans ce cas, l’opération sera longue et fastidieuse. Mais qu’importe, le plaisir de couler une douille dans la propreté est trop grand !

Il te faudra :

  • De l’alcool à friction
  • Du sel ou du riz (quelque chose d’abrasif)
  • Des boules de coton
  • Des coton-tiges
  • Des sacs à sandwich (ou des tupperwares)
  • Un cure-pipe ou une brosse à bouteille
  • De l’eau chaude.

Et pour pouvoir profiter de ton bang une fois le nettoyage terminé, n’oublie pas le pochon de weed !

Comment nettoyer un bang

Il est désormais temps de nettoyer ton bang. Fais en sorte de l’avoir vidé de toute l’eau qu’il pourrait contenir.

Comment nettoyer un bang en 9 étapes - WeedSeedShop
  1. Démonte ton bong et sépare toutes les pièces. Pour certains modèles, il suffit de retirer le bol de la tige. Pour d’autres, il faudra également enlever la tige du bong.
  2. Rince tout sous de l’eau chaude. Plus elle est chaude mieux c’est, alors utilise des gants de vaisselle pour ne pas te brûler. Cela commencera à décrocher une partie de la crasse.
  3. Maintenant, sors les sacs à sandwich – ou les tupperwares, et mets chaque pièce dans un.
  4. Verse de l’alcool à friction dans chaque sac à sandwich et ajoute quelques cuillères à café de sel (ou de riz). Pour l’information, c’est l’alcool qui va commencer à dissoudre une partie de la résine et de la matière accumulée dans le bang. Le sel (ou le riz) agit comme agent abrasif pour gratter la crasse accumulée et aider l’action de l’alcool à frictionner. Les proportions n’ont pas vraiment d’importance, tant qu’il y a suffisament de sel pour qu’il ne se dissolve pas dans l’alcool à friction.
  5. Maintenant que chaque partie du bang est dans son propre sac avec de l’alcool et du sel, secoue. Secoue bien et aussi longtemps que possible. Plus longtemps tu secoues le sac avec l’alcool et le sel, plus la solution atteint chaque recoin de chaque pièce.
  6. Maintenant, il est temps de nettoyer la partie principale du bang. Tu peux le faire de la même manière que les autres pièces. Commence par verser du sel ou du riz dans le bang, suffisamment pour que le sel ne se dissolve pas dans l’alcool à friction, qu’il faudra verser ensuite. Bouche les trous avant les boules de coton et n’oubliez pas de boucher le carburateur avec le doigt.
  7. Ensuite, secoue, secoue, et secoue encore ! Après cinq minutes à ça… secoue encore un peu. Cette partie du bang doit avoir droit à un nettoyage épique, car c’est là que l’eau croupit et que s’accumule le plus de saleté.
  8. Une fois cela fait, sors tout des sacs à sandwich, vide le bang et rince tout avec de l’eau chaude. Tu devrais remarquer que tout est beaucoup plus brillant qu’avant. S’il y a des tâches qui ne sont pas propres, tu peux utiliser la brosse à bouteille ou les coton-tiges. Trempe le dans de l’alcool à friction et frotte. Rince ensuite avec de l’eau chaude.
  9. Laisse tout sécher à l’air avant de recommencer à fumer. Ce n’est pas très agréable de fumer dans un bang qui a toujours l’odeur et le goût de l’alcool à friction.

Ton bang est maintenant propre comme un sou neuf ! Tu vas retrouver la sensation de la douille propre !

3 astuces pour qu’un bang reste propre

Maintenant que ton bang est propre, faisons en sorte qu’il le reste aussi longtemps que possible. Tu seras surpris de la rapidité et de la facilité du prochain nettoyage si tu suis ces quelques conseils simples :

1. Nettoie ton bang régulièrement

C’est pourtant évident : on passe beaucoup moins de temps à faire la vaisselle si on la fait régulièrement. Pour un bang, c’est pareil. L’idéal serait de le passer sous un peu d’eau chaude après chaque utilisation et de faire un grand nettoyage une fois par semaine.

2. Du jus de citron pour les taches résistantes

Si tu avais été paresseux en matière de nettoyage de bang jusqu’à maintenant, il est possible que des taches se soient accumulées à l’intérieur. Ce sont elles qui rendent le bang sale, même si tu l’as nettoyé à fond. Pour éviter que cela n’arrive à l’avenir – ou à un nouveau bang – essaye d’ajouter quelques gouttes de jus de citron à l’eau de ton bang.

Cela ne signifie pas que tu peux arrêter de le nettoyer Mais tu éviteras ainsi d’avoir des taches permanentes à l’intérieur.

3. Vide ton bang après l’utilisation

Quand tu ranges ton bang, assure-toi qu’il n’est pas plein d’eau seale. Une nuit suffit pour qu’elle croupisse et le prochain nettoyage sera long et désagréable ! Et certaines taches pourraient rester à jamais…

De la même façon qu’il est important d’avoir une bonne hygiène et de faire sa vaiselle, il faut prendre soin de son bang, pour soi comme pour ses amis, qu’il s’agisse d’un bang produit en série ou d’un bang fait maison. C’est tellement plus agréable d’utiliser un bang propre !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page