Les animaux aiment planer eux aussi

Les animaux aiment planer eux aussi

On apprend qu’il n’y a pas que les humains qui aiment s’intoxiquer quelque peu… Nos amis les animaux aiment eux aussi expérimenter d’autres états de conscience. Tu pourrais être surpris ! Plus d’informations sur nos amis les bêtes et leurs habitudes dans cet article.

Depuis ses débuts, l’histoire humaine a tourné autour du désir de consommer des substances enivrantes, que ce soit le café, les drogues dures ou l’alcool. Nos ancêtres animaux ne semblent pas différents de nous à cet égard. Les êtres humains ne sont pas les seuls à explorer leurs états de conscience et il existe des exemples d’animaux qui font exactement la même chose.

Bien que pour les humains ce désir ait surtout été de s’enivrer, il existe des exemples où il a aidé à l’évolution de la conscience. Les animaux pour leur part, peuvent consommer des composés psychoactifs pour leurs effets curatifs possibles mais également pour leur valeur nutritive. Il existe également des preuves qui suggèrent que les espèces animales ont partagé ces expériences psychédéliques par simple plaisir de vivre ensemble dans un état modifié de conscience.

Des rennes mangent des Amanites tue-mouches (Amanita muscaria)

L’Amanite tue-mouches est un champignon psychédélique qui a un chapeau rouge et blanc. L’histoire selon laquelle les rennes consomment ces champignons, commence en Sibérie avec le peuple Sami. Ce peuple appartenait au cercle arctique et avait un lien puissant avec le renne. L’ingrédient actif de l’Amanite est le muscimole, qui peut entraîner des symptômes physiques assez inconfortables et des effets généraux indésirables.

Le peuple Sami a découvert que lorsque la substance active du champignon passe à travers le corps du renne et s’évacue dans ses urines, les effets sont plus doux et plus appropriés pour les humains. Le peuple Sami suivait donc les rennes et buvait leurs urines qui contenait la substance filtrée de l’Amanite. Apparemment, le renne avait aussi l’habitude de boire l’urine des hommes qui avaient mangé et transformé le champignon, car ils pouvaient eux aussi être stone à partir de ça.

Il paraît que c’est là qu’a commencé l’histoire du Père Noël et ses rennes, du sapin et des cadeaux.

Les animaux aiment planer eux aussi

Les Jaguars mangent la plante grimpante à la base de l’Ayahuasca

Cette plante grimpante est l’une des deux plantes utilisées pour fabriquer le breuvage chamanique d’Amérique du Sud créant des visions et connue sous le nom d’Ayahuasca. Pour la consommation humaine, cette plante grimpante est généralement mélangée avec une autre pour créer des visions et des expériences psychédéliques. Cependant, les humains ne sont pas les seuls à utiliser cette plante à des fins psychoactives.

La plante en elle-même contient un inhibiteur qui bloque l’enzyme qui normalement stoppe l’effet de la DMT dans le corps. Avec cet inhibiteur, le corps est capable de produire et d’expérimenter la DMT sans être dégradé, créant ainsi des visions. Le jaguar dans la jungle mange aussi cette plante grimpante donnant des visions. Elle provoque généralement une purge par des vomissements ou de la diarrhée. Il est donc tout à fait possible que le jaguar l’utilise pour nettoyer son propre tube digestif de parasites attrapés avec la nourriture. Les populations locales d’Amazonie disent que le jaguar mange cette plante pour augmenter sa perception sensorielle, ce qui le rend meilleur chasseur dans la jungle.

Les animaux aiment planer eux aussi

Les wallabies mangent de la fleur de pavot

Les wallabies, animaux originaires d’Australie, semblent avoir un intérêt suspect pour la fleur de pavot, et on les trouve souvent ravageant les champs de pavot. La fleur de pavot est la source de l’opium, habituellement utilisé en Australie pour les produits pharmaceutiques tels que la morphine. C’est devenu un tel problème, que les wallabies amateurs d’opium sont devenus un sujet de débat au parlement australien. Il y a eu, en effet une certaine inquiétude quant à la sécurité et à la réglementation de la culture de la fleur de pavot.

Les porcs apprécient les cannabinoïdes

La truffe noire est un champignon psychoactif qui pousse sous la terre et pour laquelle les porcs ont un odorat très développé. Les porcs sont capables de la flairer parce qu’elle sent comme une délicieuse truffe au cacao. Ce champignon contient de l’anandamide cannabinoïde similaire, dans sa structure chimique, au cannabinoïde THC, qui est le composant principal du cannabis. Les cochons aiment bien être stone avec ces truffes noires, et les scientifiques suggèrent qu’ils peuvent être attirés par elles en raison de leurs propres systèmes endocannabinoïdes.

Il semble que les êtres humains ne sont pas les seuls qui aiment explorer leur propre conscience avec des composés psychoactifs. Ils ont en commun avec les animaux de participer à ce phénomène, que ce soit pour leur nutrition ou simplement pour partager une expérience avec d’autres membres de la même espèce. Ces composés peuvent également jouer un rôle dans l’évolution d’une espèce en raison de l’intelligence de la plante psychoactive.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page