Le cannabis rend-il la musique meilleure ?

Le cannabis rend-il la musique meilleure ? - WeedSeedShop

Tu as sans doute l’habitude de t’allumer un joint en même temps que tu lances un album de ton groupe préféré. Mais pourquoi fait-on ça au juste ? Aujourd’hui, nous examinons les liens entre l’appréciation de la musique et le cannabis.

Nous pouvons tous témoigner du fait que fumer du cannabis rend la musique meilleure, mais sommes-nous capables d’expliquer pourquoi ? Cette idée est-elle juste un rêve enfumé ? Il doit bien y avoir une part de vérité dans cette affirmation. Depuis les années 1960, de nombreux styles de musique ont glorifié la fumette, ce n’est tout de même pas une coïncidence !

Fait intéressant, la recherche s’est penchée sur ce sujet. Les stoners ne seront peut-être pas surpris de découvrir que la consommation de cannabis a, factuellement, un effet très profond sur la perception de la musique et du son. On peut dire que fumer de l’herbe change complètement l’expérience musicale.

Les leçons de l’histoire

Le cannabis rend-il la musique meilleure ? - WeedSeedShop

L’histoire parle d’elle-même. Il existe de nombreuses chansons et cultures qui ont fait l’éloge du cannabis et de la musique. À vrai dire, les premières chansons sur le cannabis faisaient explicitement l’éloge de son effet sur la musique.

La culture rastafari est un bon exemple. Bob Marley aimait tellement le cannabis, qu’on pourrait remplir plusieurs albums de best-of rien qu’avec ses morceaux sur le sujet. Citons à titre d’exemple la chanson Kaya, où il déclare être “si high [qu’il] touche même le ciel”.

Outre le reggae, la musique pop des années 60 et 70 a elle aussi été fortement inspirée par le cannabis. Les Beatles étaient des amateurs de psychédélisme en général, et Jimi Hendrix quant à lui chantait la “brume pourpre” (“purple haze”) responsible d’une partie de son inspiration.

Au cours des années 90, ce sont les rappeurs qui ont repris le flambeau. Snoop Dogg est connu de tous, mais on peut également citer Cypress Hill, et Dr Dre. Leur message est clair : “smoke weed everyday” !

Les musiciens semblent donc effectivement avoir un rapport particulier au cannabis. Même en l’absence de recherche scientifique, cela suffirait à indiquer que Mary-Jane a un effet sur les sons. Mais nous allons voir que la science corrobore ce fait.

Que nous dit la science ?

Le cannabis rend-il la musique meilleure ? - WeedSeedShop

Le romancier et journaliste Norman Mailer a un jour déclaré au magazine High Times que le cannabis avait le pouvoir de “rendre les choses simples complexes et de clarifier les choses complexes”. Cette intuition pourrait être un tremplin vers une meilleure compréhension de l’effet profond du cannabis sur la perception et l’expression du son.

Dans l’ensemble, il est difficile de documenter une expérience subjective de façon scientifique, mais des gens comme Charles T. Tarts s’y sont essayés. Son livre “On Being Stoned” porte une attention toute particulière sur ce qui arrive à notre perception du son sous l’influence de la plante.

Tart croit fermement que les effets du cannabis sur le son sont “émotionnellement agréables et cognitivement intéressants”, ou du moins c’est ce que son étude du sujet tend à montrer. De cette sensibilité accrue à l’émotivité ou à l’intelligence du son découle une meilleure appréciation de celui-ci.

Daniel J Levitin, un psychologue spécialiste de la musique, a aussi sa petite idée sur les raisons pour lesquelles le cannabis pourrait stimuler une jouissance accrue de la musique. Le THC jouant un rôle important dans la stimulation des sens, il y a une euphorie ou sentiment de connexions à la musique qui est jouée. Il décrit le phénomène comme un « arrêt du temps » : même si la vie continue de bouger, tout semble calme et paisible.

Dans cet état de conscience, la musique peut vraiment être vécue note après note, plutôt qu’avec les nombreuses distractions auxquelles nous sommes habituellement confrontés. Cela crée un sentiment de communication divine entre l’auditeur et la musique.

La musique et le cannabis sont tous deux relaxants

Si nous considérons certaines des qualités les plus fondamentales généralement associées à la musique et au cannabis, la plus répandue est la relaxation. La plupart des gens disent que la musique les aide à apprécier le moment présent, et beaucoup disent la même chose au sujet du cannabis.

C’est pourquoi, en faisant l’expérience combinée du cannabis et de la musique, les deux sont intensifiés. Il n’est pas inhabituel que la musique calme les sentiments d’anxiété et que le cannabis ait les mêmes propriétés. Quand ils sont expérimentés de concert, pour ainsi dire, une synergie a lieu et le résultat est des plus plaisants !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profiles-WSS-Sera Jane Ghaly

    Sera Jane Ghaly

    Si je devais me décrire en quelques mots, je dirais que je suis une nomade assoiffée d’aventure. Née à Melbourne en Australie, j’ai vécu de nombreuses renaissances aux quatre coins du monde. Je suis positivement obsédée par les mots et les langues, et je m’en sers pour naviguer au travers des multiples dimensions de l’expérience humaine. Mon intérêt pour le cannabis a commencé aux États-Unis, et depuis je parcours le monde avec l’herbe comme boussole et source d’inspiration. La douce Marie-Jeanne m’a conduite de cérémonies shamaniques dans la forêt amazonienne en rituels enfumés avec des Babas en Inde. Je rêve de fumer un joint avec le podcasteur américain Joe Rogan !
    En savoir plus
Retour haut de page